Ambiance estivale à Antibes

Partagez
Tweetez
Envoyez

Antibes et sa petite sœur Juan les Pins (entre Cannes et Nice, sur la Côte d’Azur française) se préparent à célébrer les beaux jours. Une bonne occasion pour s’offrir une virée en bord de mer cet été.

Ville fortifiée depuis le début du XVIIIe siècle, à l’initiative de Vauban, architecte militaire et urbaniste, Antibes contemple l’horizon par delà les flots bleus de la Méditerranée. Se promener sur les remparts tout autour de la ville offre un magnifique point de vue sur la mer et le fort Vauban de l’autre côté du port.

L’élégante et aérienne statue Le Nomade, de Jaume Plensa, veille sur les bateaux.

Le Nomade
Le Nomade

Antibes diurne

Durant la saison estivale, de nombreuses régates strient la mer et les plaisirs d’eau se déclinent à tous les modes: surf, kayak, plongée, voile, jet ski…

Une alternative sympa quand il fait chaud au farniente dans les ruelles tortueuses d’Antibes, à la recherche d’une antiquité ou d’une boutique de création vestimentaire. Certaines compagnies proposent même des sorties en mer pour pouvoir nager avec dauphins et baleines.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.
Devanture de café à Antibes.
Devanture de café à Antibes.

La vieille ville d’Antibes regorge de petites places sympas où prendre un verre, de restaurants où goûter les produits du terroir, de galeries et de petits porches typiques du sud de la France.

Chaque matin se tient le marché provençal; une explosion de couleurs, de saveurs et de senteurs que locaux comme visiteurs apprécient. On peut goûter les fromages et jambons de l’arrière-pays, les confitures produites localement, les fruits et légumes gorgés de soleil.

C’est aussi l’occasion d’entamer des conversations avec les Antibois et de prendre les bons plans sur ce qui se fait dans le coin en ce moment.

Le port d’Antibes.
Le port d’Antibes.

Des pièces uniques

D’autres marchés parsèment la ville: celui des habits, des antiquités… Et chacun renferme une atmosphère et des pièces uniques, invitant les passants à chiner.

Les amateurs d’art seront contents de flâner dans le musée Picasso ou dans celui de Peynet et de découvrir deux univers bien distincts entre folie et poésie. Ils pourront aussi pousser un peu plus avant dans l’arrière-pays et visiter la Fondation Maeght à Saint-Paul-de-Vence.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour ceux qui privilégient la marche, le tout d’Antibes sur les remparts est un bon début qui peut se prolonger dans une promenade sur le Cap d’Antibes. Longeant le bord de mer, cette balade invite à la contemplation et à la méditation. À faire plutôt tôt le matin ou en soirée.

Au musée Pablo Picasso.
Au musée Pablo Picasso.

Antibes nocturne

Durant l’été, Antibes brille de mille feux la nuit. Dans le port, on s’invite et on festoie à bord des bateaux. Au loin sur la mer, on voit des lumières scintiller sur les yachts et plaisanciers et on entend les rires se perdre sur les vagues.

La ville est un restaurant à ciel ouvert. Tout se déguste et se partage en terrasse. Les choix abondent: cuisine italienne, marocaine, locale, provençale, asiatique, fusion, bio, aux fleurs (oui aux fleurs), brasseries… Les palais trouveront de quoi se régaler.

Un viaduc en pierre à une des entrées dans la vieille ville de Nice.
Un viaduc en pierre à une des entrées dans la vieille ville de Nice.

Cinéma et théâtre prennent le relais pour une nocturne animée, et pour ceux qui préfèrent jouer les prolongations extérieures, le festival renommé d’Antibes-Juan les Pins propose chaque mois de juillet pendant une semaine une programmation avec les plus grands noms du jazz.

Entre temps, spectacles et musique de rue prennent le relais pour qu’Antibes vibre de mille et un accords.

Pour un été en fête en Provence Alpes Côte d’Azur, Antibes assure un bon compromis entre l’effervescence de Nice et de Cannes et la douceur des bourgades plus tranquilles en bord de mer.

Aurélie Resch à la Fondation Maeght.
Aurélie Resch à la Fondation Maeght.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur