Alpha-Toronto, 30 ans d’engagement au service des jeunes adultes

Le Collège Boréal est une «carotte»

Alpha Toronto
Ammar Boulecane du Cllège Boréal ainsi que Renaud Saint-Cyr, directeur d'Alpha-Toronto, ont présidé cette remise d’attestations de formation et ce trentième anniversaire du centre de formation
Partagez
Tweetez
Envoyez

Plus de 300 jeunes adultes se sont vu remettre un diplôme de fin d’études par les dirigeants du centre francophone de formation Alpha-Toronto, lors de son assemblée générale qui s’est déroulée le 6 juin, pour célébrer son 30e anniversaire.

Le centre dispense des cours et des ateliers aux jeunes en difficulté, afin de les aider et de les soutenir dans leur vie professionnelle. Les formations vont également permettre à ces jeunes de se doter des moyens nécessaires pour trouver un emploi ou poursuivre leurs études s’ils le souhaitent.

Alpha Toronto
Le public a répondu présent lors de la remise des attestations de formation ainsi que pour le 30 anniversaire d’Alpha Toronto, dont les bureaux sont situés rue Richmond Est.

Au service de l’intégration

Alpha-Toronto a été créé en 1988, alors que le gouvernement libéral de l’Ontario de l’époque encourageait les programmes d’alphabétisation pour  jeunes adultes.

Au départ, le centre accueillait principalement des personnes isolées et désireuses de se réintégrer dans la société. Par la suite, la clientèle a évolué. Maintenant, ce sont les nouveaux arrivants issus de la francophonie internationale qui sont les clients majoritaires.

«Notre objectif est de donner une chance aux francophones», nous dit Renaud Saint-Cyr, le fondateur et directeur général d’Alpha-Toronto. «Nous voulons aider ces jeunes adultes, qui souvent traversent une période difficile, à remonter la pente et à acquérir les qualifications nécessaires pour trouver un travail pour faire des études post-secondaires.»

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«Nous ne vendons pas une illusion», ajoute-t-il. «Notre objectif est de sécuriser les jeunes, trouver des solutions le plus vite possible pour favoriser leur intégration.»

Et cette politique fonctionne. En 30 ans, ce sont plus de 1500 jeunes qui ont suivi une formation chez Alpha-Toronto. «Nos résultats sont au-delà de toutes nos espérances», se félicite Renaud Saint-Cyr. «Notre objectif est de donner assez de moyens à ces jeunes pour ne pas les revoir dans notre service. C’est cela qui détermine notre réussite.»

Alpha Toronto
Renaud Saint-Cyr a remis des attestations de formations à plus de 300 jeunes adultes

Une grande famille

Alpha-Toronto, c’est avant tout une équipe de quatre personnes chargées de dispenser des cours de français, de mathématiques, ou encore d’informatique.

«Nous sommes une équipe soudée», nous dit Renaud Saint-Cyr. «Nous avançons main dans la main. Et c’est pour ça que nos clients nous font confiance. Ils savent que nous ne travaillons pas pour les profits. Nous gérons le client pour le client.»

Alpha-Toronto accorde également beaucoup d’importance au bien-être de ses clients. «Pour nous, bien connaître le client, c’est mieux l’accompagner», précise Renaud Saint-Cyr. «Chaque fois qu’un jeune veut suivre une formation chez nous, nous veillons à faire le bilan le plus précis possible de ses compétences pour trouver la formation la mieux adaptée à sa formation.»

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«Tout seul, on n’arrive à rien»

Malgré ces succès, Renaud Saint-Cyr préfère ne pas se reposer sur ses lauriers ni s’en attribuer tous les mérites. «Nous ne sommes pas seuls dans cette aventure. Nous travaillons avec de nombreux partenaires.»

Et les partenaires du centre Alpha-Toronto sont nombreux. Parmi eux, on compte les agences pour l’emploi de l’Ontario, le ministère provincial de l’Enseignement supérieur, ainsi que le Collège Boréal.

Alpha Toronto
Renaud Saint-Cyr (à droite), accompagné d’Ammar Boulecane du Collège Boréal

«Notre partenariat avec le Collège Boréal est très important», précise Renaud Saint-Cyr. «La majeure partie des jeunes adultes qui sortent nos formations vont ensuite au Collège Boréal pour continuer leurs études.»

«À Alpha-Toronto, nous faisons passer aux jeunes le programme d’Alphabétisation et de Formation de Base (AFB). Nous les préparons à intégrer le Collège Boréal, où ils pourront obtenir leur Accès Carrière Études (ACE). En d’autres termes, le Collège Boréal est un peu la ‘carotte’ qui doit motiver ces jeunes à aller le plus loin possible.»

Et la politique d’Alpha-Toronto porte ses fruits. Malgré des subventions de l’ordre de 200 000 $ par an, le centre réussit à aller au-delà des objectifs qu’il s’était fixés.

Renaud Saint-Cyr se montre très optimiste quant à l’avenir du centre. «Nous ne vendons pas une illusion. Nos résultats sont concrets. Nous allons continuer de sensibiliser la communauté francophone et chercher de nouveaux partenariats avec le plus d’organismes possible.»

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur