Akinola porte le Toronto FC vers la victoire face au rival Montréal

4-3

La joie des joueurs du Toronto FC après le quatrième but.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Rien n’arrête Ayo Akinola depuis la reprise de la Ligue Majeure de Soccer à Orlando.

Déjà auteur des deux buts torontois lors du premier match du TFC, le jeune attaquant a fait encore mieux cette fois-ci avec un triplé contre le rival de Montréal. En réussite en attaque avec quatre buts inscrits (le premier marqué par Laryea), les hommes de Greg Vanney ont signé une victoire importante en vue de la qualification dans le groupe C.

Ils se sont au final imposés 4-3 et prennent provisoirement la tête du groupe en attendant la rencontre entre Washington DC et la Nouvelle-Angleterre, vendredi.

Si la défense a encore été approximative avec trois buts évitables, l’attaque tourne déjà à plein régime et peu nourrir les ambitions des Ontariens dans ce tournoi  « retour de la MLS ».

Une première mi-temps offensive

Pas de ronde d’onservation dans le début de match. Sur une combinaison Piatti Pozuelo, l’Espagnol est tout proche d’ouvrir le score après 5 minutes de jeu.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Ce n’est que partie remise 2 minutes plus tard avec Laryea qui déborde sur le côté gauche, repique dans l’axe et décoche une frappe imparable pour ouvrir le score (1-0, 8e).

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

L’Impact ne met pas longtemps à réagir. Sur sa première occasion de la rencontre, Quioto lancé seul dans l’axe s’en va tromper Westberg et égalise (1-1, 14e).

 

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

 

La rencontre est bien lancée et Montréal semble mettre le pied sur le ballon. C’est à ce moment là que Toronto décide de placer une accélération. Piatti combine de nouveau avec Pozuelo qui adresse un centre milimétré à Akinoa. L’attaquant inscrit son troisième but en deux matchs (2-1, 25e).

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

La rencontre s’emballe encore davantage après la demi heure de jeu. L’Impact obtient un coup de pied de réparation sur une faute évitable de Mavinga sur Quioto dans la surface. Taïder le transforme (2-2, 37e).

Sur l’engagement, Akinola ne perd pas son temps. Il signe le doublé et redonne de suite l’avantage aux Rouges. Il s’agit déjà de son quatrième but de la compétition (3-2, 37e).

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Après une nouvelle occasion pour Piatti qui décoche une lourde frappe repoussé par Diop, ce sont les Montréalais qui sont tout proche d’égaliser une nouvelle fois.

Malheureusement pour les hommes de Thierry Henry, le poteau vient sauver Westberg sur une tête de Binks. Les deux formations rejoignent les vestiaires sur le score de 3-2.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Akinola encore et toujours pour le TFC

L’Impact prend le jeu à son compte après la pause. Les Torontois procèdent par contre-attaque. Ce sont eux qui vont se créer la plus franche occasion de ce début de deuxième mi-temps, avec une grosse frappe de Piatti détournée par Diop.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le rythme de la rencontre baisse d’un cran après le premier quart d’heure de la seconde période. Néanmoins, Montréal est tout proche d’égaliser sur une tête de Jackson-Hamel tout juste entré. Les Torontois sont sauvés par un nouvel arrêt exceptionnel de Westberg (75e).

 

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

 

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

La fin de match est indécise. Montréal pousse et est à deux doigts d’égaliser sur une belle combinaison qui aboutit à une frappe de Bojan de nouveau stoppée par Westberg. Sur la contre-attaque, Akinola récupère une déviation de la tête et s’en va défier Diop. Il pique la balle par-dessus le gardien et signe le coup du chapeau (4-2, 83e).

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Montréal revient encore

Les Montréalais feront trembler la fébrile défense torontoise jusqu’au bout en réduisant la marque sur un coup de pied de réparation faisant suite à une main dans la surface de Ciman (4-3, 94e+1). Les mauvais souvenirs ressurgissent du côté des fans de Toronto qui craignent de voir le scénario du premier match se répéter. Heureusement, il ne reste qu’une minute à jouer cette fois et la défense tient bon.

Le TFC accroche une victoire très importante et jouera la première place du groupe face à la Nouvelle-Angleterre mardi prochain. Si l’attaque tourne déjà à plein régime, Vanney devra régler les problèmes défensifs de son équipe, qui ne peut se permettre de concéder deux pénalties et un but sur une passe directe en profondeur dans le dos de la défense, si elle veut se montrer ambitieuse et aller au bout de la compétition.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur