À Toronto aussi, on a pleuré l’élimination du PSG

Les supporters torontois du PSG ont l'habitude de se donner rendez-vous au Coq of the Walk.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Le PSG Fan Club de Toronto avait donné rendez-vous aux fans du Paris Saint-Germain au Coq of the Walk à Toronto mercredi dans le quartier de Little Italy. Ils étaient une cinquantaine à faire le déplacement pour le match retour des huitièmes de finale de la Ligue des Champions opposant l’équipe parisienne à Manchester United.

La qualification devait être une simple formalité pour les Parisiens, qui avaient gagné 2-0 au match aller à Manchester. Et pour cause, aucune équipe s’étant imposée 2-0 à l’extérieur au match aller n’a été éliminée de la Ligue des Champions au match retour.

L’ambiance était donc au rendez-vous. Certains avaient même pris leur demie-journée pour assister à la diffusion du match. Les chants des supporters, la bière, les écharpes et drapeaux à l’effigie de l’équipe: tout était réuni pour passer un bel après-midi.

La douche froide

À la surprise générale, le PSG n’est pas parvenu à s’imposer face aux «Red Devils» (3-1), et la salle s’est rapidement crispée.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Une nouvelle fois, le club parisien s’est vu écarté de la compétition aux portes des quarts de finale. Une défaite qui, pour les supporters, a ravivé de douloureux souvenirs, deux ans après la terrible «remontada» de Barcelone.

«Une nouvelle fois, l’aventure s’arrête en huitième, ça fait mal, c’est dur», confie à L’Express Olivier Debregeas, co-fondateur du fan club et président de la Fédération tricolore de Toronto.

Les matchs du PSG ont fait naître des amitiés parmi les supporters.

De belles amitiés

Néanmoins, c’était une fois de plus une belle occasion de se retrouver entre fans du Paris Saint-Germain et de passer du bon temps ensemble.

Olivier explique que ces rassemblements ont fait naître des amitiés. «Au fur et à mesure des matchs, un noyau dur s’est crée et le nombre de fans n’a pas cessé d’augmenter grâce au bouche à oreille. Je pense que des amitiés sont nées lors des matchs retransmis au Coq of the Walk. J’en suis même convaincu.»

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur