À la Galerie 1313, faire l’amour est un art

Partagez
Tweetez
Envoyez

Dans quelques jours c’est la St. Valentin. Ô joie des âmes seules. Bouquets de roses, chocolats, des «je t’aime mon bébé», «moi aussi ma petite truie adorée, j’ai passé une très belle journée avec toi»…

Oh mon Dieu, faites-les taire! Arrêtez de patauger dans la guimauve et choisissez de faire autre chose. Donnez rendez-vous à votre partenaire à l’angle de Queen et Brock.

Bon d’accord le quartier n’est pas idéal pour des retrouvailles romantiques. Mais être romantique n’est pas le but ici.

La Galerie 1313 offre jusqu’au 16 février un bouillon de cul(ture): The Sex Show Exhibition. Une exposition foutrement remarquable et sans tabou. Des œuvres d’une merveilleuse diversité et plus fascinantes les unes que les autres.

Le vice est mère de toutes les vertus

Une chaleur brulante se dégage de toutes ces œuvres: la chaleur humide du sexe mélangé à une douce odeur post coïtale. Une tout particulièrement a attiré notre œil perversement curieux.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Au beau milieux de la galerie: un lit orné de vêtements nonchalamment posés, d’un bouquet de fleur et d’une bouteille de vin blanc. Dans ce lit des draps blancs, sous ces draps… Oh tient ça bouge…

Un couple d’artiste performeurs a eu l’idée de mettre en scène leur amour et de l’exposer telle un chef d’œuvre. Quelle meilleure représentation du sexe peut-on avoir que l’exhibition d’un couple qui s’aime !

Langage du corps

Le sexe, pas tant la chose phallique ou vaginale située dans la zone du bas ventre, mais l’acte en soit est une œuvre d’art. Rien de pornographique dans cette exposition simplement la démonstration artistique de diverses visions de la sexualité.

«Non ce ne sont pas des œuvres pornographiques mais la représentation du sexe dans notre société et comment il l’influence, notamment au niveau politique par exemple», explique Phil Anderson le directeur de la Galerie 1313.

C’est une exposition qui a lieu tous les ans et à chaque fois c’est très différent. «Cette année ce sont des artistes qui viennent des quatre coins de Toronto et sa région. C’est très intéressant de voir toutes ces interprétations sur le sexe. On est bien loin de l’ambiance St. Valentin (rires)», ajoute le directeur.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Une vingtaine d’artistes sont réunis pour exprimer leur vision du cul à travers leur art. Kirsten Plewes, étudiante et stagiaire à la galerie, participe à cette expo. Elle présente une série de petites statuettes en bois qui s’emboitent dans des positions plutôt appétissantes. Un genre de Pinocchio version porno.

«Mon œuvre porte le nom FUCK parce qu’il y a des façons bien différentes de le faire. C’est fou ce que le corps peut offrir comme possibilités. Mais certaines positions que j’ai crée avec mes figurines sont très probablement quasi impossible à réaliser (rires).»

Woody Allen demandait: «Est-ce que le sexe est sale seulement quand il est bien fait?»

Dans The Sex Show Exhibition, il est également possible de croiser une œuvre sous forme de vidéo où l’on peut contempler la beauté féminine dans toute son intimité: une paire de cuisse nue légèrement écartée desquelles coule un mince filet de sang, un régal.

Pleine de surprises, cette exposition met une bonne fessée à St. Valentin et rappelle que la fusion sexuelle entre deux personnes est un véritable chef d’œuvre. Quel genre d’artiste serez-vous donc?

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur