À la découverte de la musique traditionnelle acadienne

Si l’Acadie m’était chantée à l’AFT

Partagez
Tweetez
Envoyez

Pour le plaisir des petits et des grands avait lieu samedi après-midi dans les locaux de l’AFT l’atelier/concert «si l’Acadie m’était chantée». Cette prestation proposée par deux talentueux chanteurs acadiens de la même famille, Bruno et Aurélie Cormier, respectivement baryton et mezzo-soprano, s’est déroulée devant une quarantaine de personnes, dont une vingtaine d’enfants.

Durant la représentation plusieurs musiques typiques acadiennes et de célèbres chansons de chanteurs acadiens ont été interprétées telles que Écrivez-moi, Partons la mer est belle, L’hymne a l’espoir d’Édith Butler ainsi que L’arbre est dans ses feuilles de Zachary Richard, une chanson qui a beaucoup plu aux plus petits.

Les enfants ont également pu participer à des jeux, comme deviner ce que veulent dire en français certaines expressions acadiennes, ou encore ont pu écouter le récit de vieilles histoires de pécheurs d’anguilles acadiens perdus sur les glaces en plein hiver.

En plus de la musique traditionnelle acadienne, c’est presque toute la culture acadienne qu’ont pu découvrir les enfants comme celle de la Mi-Carême: «C’est une des fêtes où on s’amuse le plus, ma mère adore cette fête!», a lancé Bruno Cormier, titulaire d’un baccalauréat en musique en interprétation et pédagogie de l’Université de Moncton. Il a aussi raconté la fameuse histoire d’ Évangeline, qui représente par excellence le mythe identitaire acadien.

Ce poème raconte l’histoire d’une jeune fille, Évangeline, et de son fiancé Gabriel qui furent cruellement séparés l’un de l’autre lors des déportations en Nouvelle-Écosse en 1755.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Après la déportation, Évangeline devient infirmière dans un hospice et, des années plus tard, voit sa fidélité et sa ténacité récompensées lorsqu’elle retrouve Gabriel dans un hospice où il meurt dans les bras de sa bien-aimée.

Une personne présente dans l’audience a dit: «J’ai eu des frissons tant les chansons étaient belles et pénétrantes.» C’était comme s’ils revivaient l’Acadie.

Ce spectacle émouvant s’est passé dans une ambiance joyeuse et chaleureuse, pour le plus grand bonheur des artistes.

«Lorsqu’un petit garçon m’a demandé si l’on pouvait rechanter une chanson, vraiment ça m’a mis du baume au cœur. Tout le monde avait tant d’entrain!» nous a confié Bruno Cormier.

«Faire découvrir et partager la musique folklorique acadienne aux plus jeunes est vraiment quelque chose de très important pour nous, car c’est le répertoire dans lequel on a grandi», dit-il.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

En effet le frère et la sœur ont grandi à Chéticamp, un petit village de 3000 habitants en Acadie, dans une des plus vieilles familles du pays bercé par les chants traditionnels.

Aurélie Cormier, également titulaire d’un baccalauréat en musique à l’Université de Moncton est désormais fonctionnaire au gouvernement fédéral, ajoute: «C’est chantant l’Acadie, comme on dit: il y a quelque chose dans l’eau a Chéticamp.» Et cela, tout le monde le dit, «la région de Chéticamp toujours chantante» souligne l’office de tourisme.

C’est de là qu’est venu le goût de la musique chez les Cormier.

«Mon frère prenait sa guitare et nous chantions, c’était une habitude et on aimait beaucoup ça, j’ai commencé à diriger une chorale à 14 ans, la musique vient vraiment de l’intérieure chez nous», ajoute Bruno.

Le duo vocal chante souvent dans des concerts classiques, interprétant des pièces solo et en duo, mêlant des folklores acadiens avec un style classique contemporain. En 2006, ils ont lancé leur premier enregistrement duo, Départs — 14 chansons traditionnelles acadiennes, comprenant 14 nouveaux arrangements par Bruno de leurs folklores acadiens favoris, nous vous le conseillons vivement!

Albane Valade est étudiante au Lycée français de Toronto et effectuait un stage d’observation à L’Express la semaine passée.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur