800 000 amendes pour violation des restrictions à la circulation en France

Pas de retour à la vie avant l'épidémie «avant longtemps» selon le PM Édouard Philippe

Le ministre français de la Santé, Olivier Véran, et le premier ministre Édouard Philippe.
Partagez
Tweetez
Envoyez

800 000 personnes ont été condamnées à une amende pour violation des restrictions à la circulation dans gens en France ces dernières semaines, a rapporté dimanche le premier ministre Édouard Philippe.

Il a toutefois souligné que les effets «positifs» du confinement sont visibles, mais que «nous allons devoir apprendre à vivre avec le virus» car il faudra «attendre longtemps avant de revenir à la vie avant l’épidémie».

Pour l’heure, en effet, la population française est loin d’être immunisée.

Récession

La France, comme plusieurs autres pays, connaîtra sa plus grande récession économique depuis 1945 a admis le premier ministre : une contraction totale de 8%… mais de 43% dans l’industrie, 88% dans le secteur de la construction, 90% dans les hôtels et restaurants.

Le gouvernment français a appelé à la poursuite du télétravail après le 11 mai. «Beaucoup de nos concitoyens se sont mis au télétravail, beaucoup peuvent le faire, beaucoup ont pu profiter de cette possibilité. Il va falloir que ce télétravail se poursuive dans toute la mesure du possible.»

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Reconnaissant qu’il n’est pas possible de faire du télétravail dans tous les domaines, Édouard Philippe dit que les règles d’organisation des entreprises devront respecter les gestes barrière et de distanciation physique.

Déconfinement le 11 mai?

Après le 11 mai, la date prévue pour le déconfinement (si la situation sanitaire le permet), ceux qui monteront les symptômes de CoViD-19 seront mis en quarantaine, soit à leur domicile, soit dans les hôtels désignés par le gouvernement pour ne pas transmettre à leurs proches.

Certaines écoles du pays pourraient rouvrir le 11 mai mais pas d’autres. «Toutes les mesures nécessaires seront prises dans les écoles ouvertes.»

Il pourrait aussi être obligatoire de porter un masque dans les transports publics. Le gouvernement promet que les gens pourront en obtenir gratuitement chez les pharmacies.

45% des maisons de retraite

De son côté, le ministre de la Santé, Olivier Véran, a reconnu que le gouvernement a encore du mal à fournir des masques, des gants et des équipements de protection à 100 % des travailleurs de la santé.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Il a aussi souligné que 45% des maisons de retraite pour les personnes âgées ont connu une éclosion de CoViD-19. Les visites dans les maisons de retraite sont désormais autorisées, dans le respect de nouvelles normes de distanciation.

La France vise 500 000 tests pour le CoViD-19 par semaine après le 11 mai.

Rappelons que l’épidémie de coronavirus a fait près de 20 000 morts en France depuis début mars, mais le nombre de patients hospitalisés et en réanimation poursuit sa lente décrue.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur