400 oeuvres d’Andy Warhol au Art Institute de Chicago

Autoportrait Andy Warhol
Autoportrait d'Andy Warhol
Partagez
Tweetez
Envoyez

Plus de 400 oeuvres du célèbre artiste américain de la fin du XXe siècle, Andy Warhol, mort prématurément en 1987, viennent habiller les murs d’un des plus grands musées des États-Unis, le Art Institute de Chicago. 

De passage dans la ville récemment, des journalistes de L’Express ont parcouru les couloirs de  l’exposition Andy Warhol – From A to B And Back Again, à l’affiche jusqu’au 26 janvier 2020. 

Série de magazines alternatifs Andy Warhol
Série de magazines alternatifs réalisée par Andy Warhol, avec les vedettes de l’époque en couverture.

Mise en abîme d’une oeuvre originale

Les près de 400 oeuvres exposées permettent d’avoir un réel aperçu du travail de l’artiste, ses intentions, l’évolution de son art et le sens qu’il a voulu donner à ses créations. 

L’exposition offre une véritable panoplie des oeuvres de l’un des artistes les plus prolifiques de son temps, tout en présentant les étapes de sa vie qui ont parallèlement bercé son art.

L’espace dédié à l’occasion lui donne en quelque sorte une certaine liberté d’expression, qui s’illustre dans ses oeuvres liées à l’histoire jusqu’à celles sur le thème de la mort et de l’ombre.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

De la culture pop à la reproduction de la société de consommation américaine, Andy Warhol s’est inspiré de son temps, tantôt pour le critiquer, tantôt pour l’aduler. 

En utilisant toutes sortes de matériaux et les dernières évolutions du numérique, Warhol était de ceux qui aimaient créer en accord avec l’évolution du monde et des technologies, c’est principalement de là qu’il tire sa renommée.

Marilyn Monroe par Andy Warhol, au Art Institute de Chicago

Philosophie de A à B «and back again»

Le titre de l’exposition, tirée du livre d’Andy Warhol sur sa philosophie, sa manière de voir le monde, est une ode à la compréhension de son art, de ses débuts à sa reconnaissance. 

C’est aussi l’occasion de découvrir l’évolution de ses autoportraits, réalisés à des âges distincts.

Sa passion pour les vedettes et les personnalités de l’époque l’a conduit à créer des oeuvres inédites, mêlant la photographie et la peinture pour créer un genre nouveau qui lui vaudra les faveurs de l’opinion publique. 

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Original et contemporain, Andy Warhol a su créer un art à part entière, unique pour l’époque tout en conservant les bases: le dessin, la peinture, mais aussi la sculpture. 

En s’appropriant les objets de consommation de la société américaine, l’artiste a également appris à jouer avec le collage ou la vidéo, mélangeant ainsi les genres pour donner à voir le monde qui l’entoure. 

Le portrait de Mao Zedong réalisé par Andy Warhol, exposé à l’Art Institute de Chicago.

Mêler l’art et l’histoire

Entre expérimentation et élaboration, Warhol a joué tout au long de sa carrière sur les matériaux et les surfaces, jusqu’aux couleurs pour ses portraits les plus célèbres, comme ceux de Marilyn Monroe, dont un figure à Chicago actuellement, mais aussi Mao Zedong ou Ronald Reagan. 

Cet art de mêler son oeuvre à l’histoire des États-Unis et du monde en fait toute son originalité et s’illustre dans cette exposition.

Une grande partie de l’exposition est également dédiée à la psychose de Warhol suite à l’assassinat de John F. Kennedy, dont il a fait une obsession et un sujet d’exploration. Le secret, la froideur de l’acte, tout y passe dans les oeuvres de l’artiste qui a creusé le sujet avant de produire ses travaux. 

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur