4 fois où l’on a prédit la fin du monde et ce n’est pas arrivé

Des Mayas aux Témoins de Jéhovah

Un astéroïde en feu se dirige droit sur la Terre. Illustration: Pixabay
Partagez
Tweetez
Envoyez

Depuis la chute de l’Empire romain, pas moins de 183 fins du monde ont été annoncées. Voici notre sélection:

En 167 avant Jésus-Christ

C’est la toute première annonce de fin du monde. Elle se trouve dans le Livre de Daniel, dans l’Ancien Testament. Ce dernier prévoit l’apocalypse suite à la profanation du Temple de Jérusalem par le roi Antochios IV.

Pour donner une vie meilleure au peuple juif et calmer leur colère, il prédit la fin des temps et l’avènement d’une nouvelle ère où Dieu régnerait éternellement. 

Buste représentant Antioche IV au musée Altes à Berlin.

1975, la dernière prédiction des Témoins de Jéhovah 

Avant 1975, les Témoins de Jéhovah avaient annoncé plusieurs dates de fin du monde: en 1878, en 1918 ou encore en 1925.  Ils se basent sur le témoignage du prophète Daniel dans l’Ancien Testament.

Après l’échec de 1975, les Témoins de Jéhovah ont perdu plus de deux millions de fidèles dans le monde. Depuis, ils se contentent d’affirmer que la fin du monde est proche. 

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.
Un animateur de radio du New Jersey prédisait la fin du monde pour le 21 mai 2011.

11 août 1999, la fin du monde de Paco Rabane 

Le couturier Paco Rabanne avait annoncé l’apocalypse pour le 11 août 1999. Dans son livre, 1999, le feu du ciel. Il prédit qu’à 11h22, la station spatiale Mir va s’écraser sur la Terre. Il décrit précisément dans son livre l’endroit où l’impact va avoir lieu, à Paris, ainsi que les incendies gigantesques qui vont suivre.

Après être devenu la risée de la France pendant plusieurs semaines, il s’est ensuite excusé et a reconnu son erreur. 

21 décembre 2012, la prophétie des Mayas

La prétendue fin du monde la plus récente est celle du 21 décembre 2012. Selon le calendrier Maya, le 21 décembre 2012 devait marquer la fin d’un cycle, et donc la fin de notre existence sur la planète Terre.

Cette théorie a été popularisée par l’artiste Jose Argüelles, dans son livre Le facteur maya. Cette date a donné lieu à toute sorte de prédictions: explosion d’un volcan, écrasement d’un astéroïde ou encore attaque extra-terrestre.

Un calendrier maya. Photo: Juan Francia, Pixabay

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur