30 concurrents aux éliminatoires de la musique classique à Toronto

Partagez
Tweetez
Envoyez

L’événement n’a pas la même notoriété que les éliminatoires de la Ligue nationale de hockey, mais pour les 30 jeunes qui viennent d’être sélectionnés au Tremplin (éliminatoires) du Concours de musique du Canada (CMC), les prochains jours seront aussi dramatiques.

Ce concours de musique classique de haut niveau, le Tremplin contribue à propulser ces jeunes vers une carrière internationale.

Du 21 au 29 mai, ces musiciens seront en compétition à Toronto dans l’espoir de remporter le grand prix de 10 000 $, offert par Canimex, commanditaire majeur du Tremplin et du CMC 2014, une résidence de trois semaines au Banff Centre et la chance de se produire avec l’Orchestre symphonique de Québec lors du Concert gala du CMC, le 5 juillet à Québec.

Lors de ces véritables olympiades de la musique classique canadienne, les participants se produisent devant un jury composé de professeurs réputés, de professionnels de l’industrie et de solistes accomplis. Ils interpréteront des œuvres techniquement complexes qui exigent à la fois sensibilité, précision et expressivité.

Dans le groupe, il y a huit pianistes, sept chanteurs, six violonistes, deux flûtistes, deux harpistes, deux altistes, ainsi que virtuoses du violoncelle, du hautbois, et des percussions.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour un public averti, ces prestations sont aussi captivantes que de voir des patineurs artistiques réussir un quadruple axel ou des gymnastes exécuter une époustouflante série de saltos. Pour les musiciens, c’est une opportunité en or de se dépasser et de démontrer le fruit de leurs nombreuses années d’étude et heures de pratique quotidienne.

Près de 120 candidats se sont inscrits à la présente édition du Tremplin. Les 30 participants ont été choisis suite à une audition à l’aveugle. On compte parmi ceux-ci de grands lauréats de concours nationaux et de jeunes musiciens en début de carrière.

Louis Lortie, Marc-André Hamelin, Susan Hoeppner, Barry Shiffman et Annalee Patipatanakoon, du Gryphon Trio, sont tous d’anciens lauréats du Tremplin.

Le flûtiste à bec Vincent Lauzer, gagnant du Tremplin 2012, figure parmi les Révélations Radio-Canada 2013-2014 et a récemment sorti un tout nouvel album. Il est de retour au Tremplin cette année à titre d’ambassadeur artistique.

«Le Tremplin fut une expérience exceptionnelle pour moi», dit Vincent Lauzer. «Ce fut l’occasion de me dépasser et, surtout, de rencontrer des collègues et musiciens inspirants. Le contact avec les juges a aussi été très important et c’est avec plaisir que j’ai gardé contact avec certains d’entre eux. J’ai pu remarquer que le Tremplin était un événement respecté et estimé dans le milieu musical canadien: on connaît le Tremplin, les gens en parlent et soutiennent les lauréats du concours».

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

En plus du grand prix de 10 000 $, le Tremplin remet un deuxième prix de 5 000 $, offert par Yamaha, fidèle partenaire du CMC, un troisième prix de 2 500 $ et un prix de 1 000 $ pour la meilleure interprétation d’une œuvre canadienne. Les autres finalistes reçoivent la somme de 1 000 $ chacun.

Le concours s’adresse aux musiciens instrumentistes âgés de 16 à 28 ans et aux chanteurs de 16 à 31 ans.
Lespremière éliminatoire ont lieu du 21 au 24 mai au Walter Hall, Edward Johnson Building, Faculté de musique, Université de Toronto. La demi-finale du 26 et 27 mai au Mazzoleni Concert Hall — Ihnatowycz Hall du Conservatoire royal. La finale le 29 mai également au Conservatoire.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur