250e anniversaire de la première paroisse en Ontario

Sur les bords de la rivière Détroit, aujourd'hui Windsor

L'église de l'Assomption en 2017


2 octobre 2017 à 12h58

C’est le 3 octobre 1767 que la paroisse L’Assomption est fondée sur les bords de la rivière Détroit. À l’époque, cette première paroisse en terre ontarienne – sur le site actuel de Windsor – était entièrement de langue française.

La mission de la Bienheureuse Vierge Marie chez les Hurons a précédé la paroisse. Elle est fondée par le missionnaire jésuite Armand de la Richardie à l’été 1728; il l’installe sur l’île Bois-Blanc, au milieu de la rivière Détroit.

En 1749, le jésuite Pierre Point déménage la mission sur la rive sud et y célèbre une première messe le 8 septembre. Potier amènera la mission à son statut de paroisse en 1767 et en deviendra le premier curé. Elle sera la seule paroisse catholique pendant soixante ans. La deuxième, Notre-Dame d’Ottawa, ne sera créée qu’en 1827.

L'église de l'Assomption en 1767
L’église de l’Assomption en 1767

Quand le diocèse de London est créé en 1856, Mgr Pierre-Adolphe Pinsonneault est nommé évêque. Trois ans plus tard, il transfert le siège épiscopal à Sandwich (Windsor) et l’église de l’Assomption devient une cathédrale pendant dix ans.

L’édifice est situé dans le plus ancien quartier de la ville de Windsor, juste au pied du pont Ambassador, à deux pas du campus de l’Université de Windsor. À partir de 1870, les affaires de la paroisse passent de la Société de Jésus (Jésuites) à la Congrégation de Saint-Basile (Basiliens).

Vers le milieu du XIXe siècle, l’artiste Antoine Plamondon (1804-1895) a peint un de ses chefs-d’œuvre pour l’église de Sandwich/Windsor, soit un tableau représentant l’Assomption de la Vierge Marie. On peut le voir chaque 15 août, fête de l’Assomption. C’est la seule journée ou l’église est ouverte.

L’évêque actuel de London, Mgr Ronald Fabbro, lui-même prêtre basilien, a célébré la dernière messe dans l’église de l’Assomption le 2 novembre 2014. L’édifice nécessite des rénovations d’au moins sept millions de dollars, somme qui n’a pu être récoltée, ce qui a entraîné la fermeture de l’église actuelle qui date de plus de 170 ans.

Durant la semaine, une messe a lieu dans la chapelle Rosary qui jouxte l’église. Le dimanche, la messe est célébrée dans une autre église qu’on appelle Assumption Parish, McEwan Campus.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

La démocratie pour de vrai… ou presque!

PFJA
Deuxième édition du Parlement francophone des jeunes des Amériques
En lire plus...

17 septembre 2018 à 13h10

Une nouvelle saison pour Oasis sous les meilleurs auspices

AGA Oasis membres
Bilan annuel plutôt favorable et encourageant à l'assemblée générale d'Oasis Centre des femmes.
En lire plus...

17 septembre 2018 à 13h00

Vins jurassiens et plats gourmets au Notre Bistro

Le Notre Bistro
Une fois par mois, Le Notre Bistro organise une soirée dégustation de vin accompagnée de plats raffinés. Cette semaine, L'Express a eu la chance de...
En lire plus...

17 septembre 2018 à 11h00

Le scénariste d’une série culte en France s’installe à Toronto

Scènes de ménages
Yannick Hervieu, scénariste pour Scènes de ménages en France, s'est installé à Toronto depuis quelques semaines
En lire plus...

17 septembre 2018 à 11h00

À la découverte du village de Blue Mountain

Après les plages de Wasaga, L’express de Toronto vous emmène pour une Visites Express estivale au village de Blue Mountain.
En lire plus...

17 septembre 2018 à 10h00

C’est mon opinion : fromages et vin rouge ne font pas bon ménage

Vin et fromage
Pourquoi ne pas marier un vin blanc sec dont l’acidité tranchera le gras du fromage?
En lire plus...

17 septembre 2018 à 9h00

Connaissez-vous Rudolf Steiner ?

anthroposophie
Des fermiers travaillent en biodynamie, sous-discipline de l'anthroposophie: une pseudo-science.
En lire plus...

17 septembre 2018 à 7h00

Richesse des pratiques religieuses africaines

exposition
L'exposition et le livre «Afrique. Les religions de l'extase» à Genève
En lire plus...

16 septembre 2018 à 11h00

Chacun décide d’être heureux ou malheureux

Rachida M’Faddel
Pas d’intrigue, plutôt des fragments de vies qui s’entrecoupent, des portraits réalistes et touchants.
En lire plus...

16 septembre 2018 à 9h00

Quiz : LGBT

16 sept
Que signifie 2 dans LGBTQ2A? Et d'autres questions pour tester votre connaissance des orientations sexuelles minoritaires.
En lire plus...

16 septembre 2018 à 7h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur