17 344 écrivains se partagent 9 758 099 $

livres

28 février 2017 à 10h06

Depuis plus 25 ans, la Commission du droit de prêt public verse aux écrivains canadiens une somme d’argent en reconnaissance de l’utilisation de leurs livres dans les bibliothèques publiques du pays. Pour l’exercice financier 2016-2017, ce sont 17 344 écrivains qui se partagent 9 758 099 $, une très légère augmentation comparativement à l’an passé.

Les sommes sont versées pour des ouvrages dans les catégories suivantes: essai, fiction, poésie, théâtre, littérature jeunesse et ouvrage savant. Pour être admissibles, les livres doivent figurer dans une bibliothèque publique. La Commission échantillonne sept catalogues de bibliothèques pour chaque langue officielle.

En 2016-2017, il y avait 21 663 écrivains inscrits au Programme de droit public; de ce nombre, 81,9% ont reçu un paiement. Il y avait 98 413 titres admissibles, mais seulement 85 419 ont fait l’objet d’un paiement de droit public. La somme minimale se chiffre à 50 $; le maximum pour cette année s’élève à 3 521 $. Tout versement de plus de 500 $ est accompagné d’un relevé d’impôt T4A.

Comme le programme de droit de prêt public existe depuis plus de 25 ans, le calcul a été modifié pour tenir compte du nombre d’années d’inscription d’un titre au programme. Si un titre est inscrit depuis 5 ans ou moins, il donne droit à un paiement de 50 $ chaque fois qu’il est trouvé. S’il a été inscrit avant 2001, il fait l’objet d’un paiement de 25 $ seulement.

Bien que la province de l’Ontario soit la plus populeuse, elle reçoit beaucoup moins que le Québec, où les écrivains sont plus nombreux à s’inscrire au Programme de droit de prêt public. Ils sont 6 578 comparativement à 5 099 écrivains ontariens. Ils reçoivent 4 477 094 $, comparativement aux 2 630 395 $ versés à leurs collègues de l’Ontario.

Six écrivains, deux éditeurs, deux bibliothécaires et une traductrice siègent au conseil d’administration de la Commission de droit de prêt public. Le seul écrivain de l’Ontario est Daniel Poliquin et il est président de la Commission.

Coïncidence ou non, les chèques sont toujours envoyés durant la semaine de la Saint-Valentin. La date limite pour inscrire un titre est le 1er mai 2017.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Un mystérieux portrait de la princesse Anastasia

Jim Watt et Veronica Kvassestkaia-Tsyglan tenant le portrait d'Anastasia.
Bientôt dévoilé au Arts and Letters Club de Toronto
En lire plus...

16 octobre 2017 à 8h52

Protéger l’environnement de/pour l’humanité

Plastic China, de Wang Jiuliang
Des films percutants au festival Planet In Focus du 19 au 22 octobre
En lire plus...

16 octobre 2017 à 8h50

Les réalisatrices autochtones veulent casser les clichés

Six femmes autochtones du court-métrage Creatura Dada.
18e édition du festival du film autochtone ImagiNATIVE
En lire plus...

16 octobre 2017 à 8h45

L’humoriste préféré des Français revient en anglais

Gad Elmaleh à Los Angeles (Photo: Todd Rosenberg Photography)
Oh My Gad le 11 novembre au théâtre Queen Elizabeth
En lire plus...

16 octobre 2017 à 8h40

Annulation d’Énergie Est: des raisons strictement économiques?

pipeline
Remplacé par Keystone XL: Donald Trump plus proactif que Justin Trudeau.
En lire plus...

16 octobre 2017 à 8h30

À millénial, millénial et demi

Le nouveau chef du NPD canadien, Jagmeet Singh.
Nos trois chefs politiques fédéraux sont «jeunes»
En lire plus...

16 octobre 2017 à 8h25

Maître Jesse Gutman

Maître Jesse Gutman
Agent de grief au Syndicat des employés de la fonction publique de l’Ontario
En lire plus...

16 octobre 2017 à 8h20

De plus en plus facile d’obtenir la citoyenneté canadienne

citoyennete
On n'a même plus besoin de vouloir résider au Canada.
En lire plus...

16 octobre 2017 à 8h15

Francophonie des Amériques: des liens qui se multiplient

centre_franco_ameriques_logo
On est 33 millions dans le Nouveau Monde
En lire plus...

16 octobre 2017 à 8h10

Le lac Érié à nouveau envahi par les algues

L'ouest du Lac Érié, le 26 septembre. (Photo: NASA)
Au banc des accusés: les engrais utilisés par les fermiers.
En lire plus...

16 octobre 2017 à 8h05

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur