150e anniversaire de l’Acte du Manitoba

C’est Louis Riel qui avait négocié avec le gouvernement canadien

Louis Riel
Partagez
Tweetez
Envoyez

Ce sont les Métis francophones qui ont rallié les habitants du Manitoba, de langue française comme de langue anglaise, à l’idée qu’il fallait obtenir des garanties de respect d’une liste droits, pour que l’union avec le Canada soit acceptable.

C’est ce que rappelle le président de la Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada, Jean Johnson, en ce mardi 12 mai 2020, 150e anniversaire de l’Acte du Manitoba, qui créait cette province le 12 mai 1870.

Le Manitoba est au centre du Canada.

Louis Riel

Ce sont Louis Riel et son gouvernement provisoire, représentés notamment par le père Joseph-Noël Ritchot, qui ont négocié directement avec le gouvernement canadien le texte d’admission du Manitoba dans la Confédération.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

La FCFA honore «la mémoire de ces gens qui se sont tenus debout pour leurs droits. Grâce à qui le Manitoba est né institutionnellement bilingue, et grâce à qui le Manitoba demeure à ce jour la seule province créée sous un leadership autochtone.»

Les drapeaux du Manitoba et des Franco-Manitobains.

Inspiration

«Puisse leur mémoire nous inspirer, francophones du Canada, à mener nos luttes pour l’égalité réelle avec la même détermination, convaincus comme ils l’étaient que ce que nous faisons est juste et bon non pas seulement pour nous, nos enfants et nos petits-enfants, mais pour le pays tout entier.»

La FCFA du Canada est la voix nationale des 2,7 millions de Canadiens d’expression française vivant à l’expérieur du Québec, en situation minoritaire. Elle regroupe 12 associations porte-parole provinciales et territoriales, et 6 organismes nationaux à vocation sectorielle.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur