Voyage vers la Lune, Mars et Jupiter au Centre des sciences

Partagez
Tweetez
Envoyez

Durant la période des Fêtes, le Centre des sciences de l’Ontario propose la visite de l’exposition itinérante Beyond Planet Earth: The Future of Space Exploration installée jusqu’au 1er janvier 2013: une vision de l’avenir de l’exploration spatiale dans notre système solaire et au-delà.

Durant la période des Fêtes, le Centre des sciences de l’Ontario propose la visite de l’exposition itinérante Beyond Planet Earth: The Future of Space Exploration installée jusqu’au 1er janvier 2013: une vision de l’avenir de l’exploration spatiale dans notre système solaire et au-delà.

Un ascenseur pour nous transporter vers la Lune, un habitat gonflable pour vivre dans l’espace, une nouvelle combinaison à la fine pointe de la technologie pour se promener sur Mars. Voici quelques exemples de ce qui attend les visiteurs.

Une exposition hautement interactive où le public pourra examiner un avion spatial en cours de développement, marcher sur la surface de Mars ou bien la survoler en examinant ses caractéristiques.

Beyond Planet Earth invite aussi les jeunes et les moins jeunes à faire des tests pour voir s’ils pourraient endurer un voyage vers la planète rouge; à sauver la Terre sur écran tactile en détournant un astéroïde, ou encore transformer Mars en un environnement viable pour les humains.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«Tous ceux qui s’intéressent à l’exploration de l’univers voudront voir Beyond Planet Earth, selon Lesley Lewis, directrice générale du Centre des sciences de l’Ontario.

On y retrace également l’histoire de la conquête de l’espace, de Spoutnik 1 des années 1950 jusqu’au robot contemporain submersible qui devrait permettre d’explorer si Europe – une des lunes de Jupiter – est favorable à la vie.

Depuis 1969

La partie historique de l’exposition rappelle l’excitation des missions Gemini et Apollo, tandis que les éléments futuristes démontrent le potentiel que représente l’exploration spatiale ainsi que le tourisme éventuel dans l’espace.

Beyond Planet Earth comprend de véritables artéfacts provenant d’anciennes missions spatiales, des maquettes de prototypes et même de la nourriture spatiale.

On y découvre l’avenir de l’exploration spatiale sous diverses répliques d’environnements extraordinaires et d’une technologie ultra-moderne.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Avec ses objets du passé, des modèles du futur et un grand nombre d’éléments interactifs, l’exposition promet un voyage interstellaire vers la Lune, Mars, Jupiter et des étoiles lointaines.

Rappelons que l’ouverture du Centre des sciences de l’Ontario en 1969, a précédé de quelques semaines l’événement phénoménal du premier homme marchant sur la Lune, Neil Armstrong.

«Depuis plus de quatre décennies, des milliers de visiteurs sont venus voir nos roches lunaires et continuent de se passionner pour les programmes, les films et les expositions sur l’espace», selon la directrice du Centre des sciences.

La planète rouge

Tandis que le rover Curiosity photographie Mars et analyse des échantillons prélevés sur la planète rouge à des millions de kilomètres de nous, envoyant chaque jour des nouvelles sur Facebook, les visiteurs pourront examiner une reproduction grandeur nature de Curiosity et traverser une reconstitution du paysage martien qu’il est en train d’explorer.

L’exposition comprend un grand écran tactile interactif où les participants peuvent transformer Mars en une planète habitable en modifiant ses conditions atmosphériques, ou bien la détruire.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Ils pourront aussi sentir l’odeur de la Lune et se prendre en photo avec le prototype d’une nouvelle combinaison spatiale.

«Après avoir vu Beyond Planet Earth, certains de nos plus jeunes visiteurs rêveront peut-être de voyager dans l’espace au cours de leur vie», a témoigné Dr Hooley McLaughlin, conseiller scientifique en chef au Centre des sciences de l’Ontario.

«L’exposition pourrait inciter la jeunesse à s’intéresser au génie aérospatial, à l’astrophysique ou à des carrières dans le domaine de l’exploration spatiale.»

Plusieurs groupes scolaires de la région torontoise sont venus visiter Beyond Planet Earth depuis son ouverture en octobre dernier; le contenu de l’exposition s’arrime parfaitement avec les curriculums des cours de sciences.

American Museum of Natural History

Beyond Planet Earth: The Future of Space Exploration a été organisée par l’American Museum of Natural History à New York (www.amnh.org) en collaboration avec Madatech, The Israel National Museum of Science.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«Bien que l’on ne puisse pas prédire de quoi auront l’air les robots et les engins qui nous mèneront dans l’espace, nous savons où nous allons», selon Michael Shara, conservateur au département d’astrophysique de l’American Museum of Natural History et commissaire de l’exposition Beyond Planet Earth.

«Nous connaissons aussi les difficultés pour y arriver, ainsi que les opportunités qui se présenteront à nous dans des lieux aussi étranges que sur Star Trek

Provenant des États-Unis, Beyond Planet Earth est présentée en anglais. On peut cependant se procurer un mini-guide en français à l’entrée de l’exposition.

www.centredessciencesontario.ca

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur