Vous allez entendre parler d’Hadrien

Pâtisserie française ouverte il y a un mois sur Queen Ouest

Hadrien Verrier
Partagez
Tweetez
Envoyez

Hadrien Verrier Pâtisserie, la nouvelle pâtisserie française de Toronto qui va faire parler d’elle, a ouvert ses portes il y a un mois. Aujourd’hui, elle partage ses cuisines avec le glacier Death in Venice Gelato, au 536 rue Queen Ouest.

Diplômé de l’École supérieure de cuisine française Grégoire Ferrandi à Paris, Hadrien Verrier s’est vu offrir l’opportunité d’une vie par le un café français  il y a quatre ans, et a ainsi pu réaliser son rêve d’enfant: devenir chef pâtissier en Amérique du Nord.

«Même sans parler un mot d’anglais, j’ai foncé, et ça a été une expérience magnifique… et folklorique. Aujourd’hui, je suis totalement bilingue», confie-t-il à L’Express.

Une entreprise familiale

N’en ayant pas fini avec l’aventure torontoise, le jeune homme passe ensuite par Colette Grand Café, avant de monter sa propre entreprise de traiteur il y a un an. Il y vend des services de traiteur ainsi que des viennoiseries en boutique.

«Hadrien Pâtisserie est une entreprise familiale», explique-t-il. Sa femme, avocate, s’occupe de la communication en anglais, sa mère gère la communication francophone, son frère est le créateur du site internet, et sa petite sœur assure la comptabilité, depuis la France.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le côté famille, on le retrouve aussi dans la philosophie du jeune entrepreneur, qui mise sur l’authenticité, l’accueil et l’entraide.

Ayant moi-même connu une arrivée difficile au Canada, en plein hiver, sans parler l’anglais, j’ai envie d’être là pour les nouveaux arrivants francophones», assure-t-il. «Je les invite à venir me voir, discuter, je leur donne des adresses, et je pourrais même leur offrir un emploi.»

La galette des rois de Hadrien Patisserie
La galette des Rois de Hadrien Patisserie

Culture française et expérience d’immigration

C’est sur les réseaux sociaux qu’Hadrien Pâtisserie assure sa communication, et le succès escompté est atteint auprès des francophones. «Pour la traditionnelle galette des Rois, on a publié deux nouvelles sur les réseaux sociaux, et on a reçu beaucoup plus de commandes que prévues!», se réjouit Hadrien.

Parmi ses clients, Hadrien Verrier compte aussi des anglophones, d’anciens clients canadiens qui viennent lui rendre visite.

«Ce qui compte avec mes clients, c’est le partage, que ce soit le partage de mon expérience avec les nouveaux arrivants francophones, ou bien de la culture française avec les Canadiens, j’aime les clients sociables.»

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.
Hadrien Patisserie vend des viennoiseries au 530 rue Queen West
Hadrien Patisserie vend des viennoiseries au 530 rue Queen West

Respect de la nourriture

Sociable, mais aussi ambitieux, Hadrien Verrier est plein de projets pour sa pâtisserie, encore toute jeune. Inspiré par le fameux traiteur Fauchon, Hadrien compte développer son entreprise et ses services, à commencer par trouver de nouveaux locaux.

Sa marque de fabrique: le respect de la nature et la nourriture santé. «Je n’utilise que des produits organiques, et c’est l’aspect de la France qui me manque le plus. C’est très important pour moi. J’essaie aussi de réaliser des produits non gras, pas trop sucré…équilibré ! Je travaille même en ce moment sur une gamme de produits sans gluten.»

S’il admire beaucoup Nadège pour son talent et ce qu’elle a entrepris, Hadrien tient à ne pas recopier la pâtissière, et à se spécialiser dans une branche différente.

«Ce qui compte pour moi, c’est l’aspect traiteur, plus que l’aspect de boulangerie-pâtisserie de Nadège. Bien que j’espère un jour qu’on m’identifie à elle sur le plan de la réussite, et pouvoir la rencontrer, je suis un autre chemin.» C’est en tout cas tout ce qu’on souhaite au jeune chef.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur