Votre vélo est-il laissé à l’abandon?

Partagez
Tweetez
Envoyez

C’est le printemps et le retour des vélos dans nos rues.

Tandis qu’un débat animé opposait cette semaine les frères Rob et Doug Ford aux promoteurs d’un projet d’espace réservé aux vélos, avec douches et atelier de réparation, dans le stationnement de l’Hôtel de Ville, l’administration lançait son avertissement annuel aux propriétaires de vélos attachés aux divers râteliers et autres poteaux et tuyaux qui pourraient avoir l’air d’être abandonnés.

Au cours des prochaines semaines, une équipe d’employés municipaux ôtera de nos rues les vélos abandonnés afin de redonner l’espace de stationnement aux vrais cyclistes.

En appelant au 311, les citoyens peuvent faire leur part en rapportant à la Ville les endroits où se trouvent des vélos abandonnés. On leur demandera de fournir quelques détails sur l’apparence des vélos en question.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«Tout vélo auquel il manque des morceaux ou qui a les pneus crevés ou qui paraît inutilisable, attaché au même endroit depuis longtemps, est considéré comme abandonné», indique Stephen Buckley, le directeur des services de Transport de la Ville.

Dans le doute, un billet sera apposé sur le vélo suggérant à son propriétaire éventuel de l’ôter lui-même de la circulation. La Ville enlèvera les vélos encore étiquetés après une semaine.

Cet enlèvement des vélos abandonnés fait partie du grand ménage de quatre semaines comprenant une opération de nettoyage des graffitis et le Jour du nettoyage communautaire du maire Rob Ford (20 avril).

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur