Vers une école francophone de leadership pour les femmes

Partagez
Tweetez
Envoyez

L’Union culturelle des Franco-Ontariennes (UCFO), le Regroupement des femmes immigrantes francophones de Toronto (REFIF) et la Table féministe francophone de concertation provinciale de l’Ontario (TFFCPO) s’unissent pour réfléchir à l’élaboration d’une future école de leadership pour les femmes francophones.

Dénonçant le manque de femmes dans les postes décisionnels, les trois organismes souhaitent former un partenariat afin de créer une formation qui permettrait aux femmes de recevoir les outils nécessaires pour s’insérer dans la vie politique.

Si ce n’est qu’au stade de projet pour l’instant, les trois organismes vont se réunir sous peu pour pouvoir réfléchir à ce qu’ils peuvent proposer. Élaine Déry de la TFFCPO nous explique qu’elle veut éviter le morcellement des organismes déjà existants et souhaite «s’associer pour utiliser les compétences, et les expertises de chacun». Elle espère d’ailleurs attirer d’autres organisations à se joindre au partenariat.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Cours en ligne ou formation traditionnelle, le concept n’est pas encore connu. L’objectif sera cependant d’être accessible au niveau provincial.

Si le projet semble, sur papier, similaire à ce que fait déjà La Passerelle, Élaine Déry se défend: «Je vois ça comme une complémentarité. Chaque organisme à ses compétences; à nous maintenant de voir qui peut faire quoi, et quels domaines spécifiques sont inoccupés».

Au cours des prochains mois, les partenaires vont commencer le travail: trouver des organismes associés, des financements, créer des programmes, etc. Si Élaine Déry souhaite faire «le plus vite possible», aucune date n’a été avancée.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur