Vers l’abolition de la peine de mort au Maryland

Partagez
Tweetez
Envoyez

à 15h14 HAE, le 15 mars 2013.

ANNAPOLIS – L’Assemblée générale du Maryland a donné son feu vert, vendredi, à une mesure visant l’abolition de la peine capitale.

Si le gouverneur Martin O’Malley l’approuve à son tour, comme prévu, le Maryland deviendra le 18e État à interdire le recours à la peine de mort.

Les partisans de la mesure allèguent que ce châtiment est coûteux, discriminatoire et peu dissuasif. Selon ses détracteurs, il s’agit d’une sentence nécessaire pour punir ceux qui commettent les crimes les plus horribles.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Cinq détenus sont actuellement dans le couloir de la mort au Mayland. La mesure stipule clairement que le gouverneur peut transformer la sentence en peine d’emprisonnement à perpétuité.

L’application de la peine capitale avait été suspendue en décembre 2006 au Maryland après que le plus haut tribunal de l’État eut jugé que les protocoles d’injection létale n’étaient pas correctement encadrés par un comité législatif.

La dernière exécution remonte à 2005, et selon les données disponibles sur le site web du ministère de la Sécurité publique et des Services correctionnels, seulement cinq prisonniers ont été exécutés depuis 1976 au Maryland.

La situation est toute autre dans l’État voisin. En Virginie, 110 personnes ont été exécutées depuis que la Cour suprême des États-Unis a restauré la peine capitale en 1976, selon le Centre d’information sur la peine de mort.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur