Van Gogh et son talent

Partagez
Tweetez
Envoyez

Un nom prestigieux, un talent prodigieux, une renommée incontestable, une légende contestable, une folie furieuse et une disparition mystérieuse, des chefs-d’œuvre et des tableaux, et pour finir un livre tout nouveau: le décor est planté, le héros peut entrer en scène…

Ce héros, c’est Vincent Van Gogh. Van Gogh L’œuvre complet – Peinture, le titre du tout récent ouvrage que le grand éditeur de livres d’art, Taschen, vient de publier et qui ne peut que ravir tous les amateurs d’art et ceux de Van Gogh encore plus particulièrement.

Van Gogh n’est pas un inconnu pour les lecteurs de L’Express. Nous en avons fait une présentation le 10 septembre 2013 dans L’homme à l’oreille coupée. On peut résumer, pour mémoire, quelques événements marquants de la biographie complexe de cet artiste.

Fin du 19e siècle

Vincent Van Gogh est né le 30 mars 1853 dans une petite ville des Pays-Bas. C’est vers 1880 qu’il se tourne vers la peinture après avoir essayé la vente d’œuvres d’art et échoué à un examen de théologie pour devenir pasteur.

Il quitte les Pays-Bas, gagne la Belgique puis la France. Il suit des cours de peinture, visite musées et galeries d’art, étudie les peintures de l’époque et les estampes japonaises, et compose ses propres productions.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Fatigué de l’agitation de la vie parisienne, il s’installe à Arles dans le sud de la France, vers 1888. C’est la qu’en conflit avec son ami Paul Gauguin, qu’il avait tenté de blesser, que dans une crise de folie furieuse il se coupe le lobe de l’oreille gauche, en décembre 1888. Rétabli, il se peindra avec son pansement autour de la tête.

Et ce sera la fin de son amitié avec le peintre postimpressionniste Gauguin (1848-1903).

En mai 1890, Van Gogh sort de l’hôpital psychiatrique de Saint-Rémy-de-Provence, près d’Arles, où il était entré volontairement en 1889, et il s’établit à Auvers–sur–Oise, un village d’artistes près de Paris. Le 27 juillet 1890 se passe un événement tragique qui entraînera la mort de Van Gogh le 29 juillet, à 37 ans. La tradition veut qu’il se soit suicidé en se tirant une balle dans la poitrine.

Mais dans une biographie assez récente, Van Gogh: The Life, Random House, 2012, 976 p., Steven Naifeh et Gregory White Smith, biographes étatsuniens, montrent qu’il s’agit d’un accident causé involontairement par deux adolescents que Van Gogh connaissait. Le peintre aurait décidé d’endosser la responsabilité de l’incident dans le but de les protéger. Il est inhumé avec son frère Théo à Auvers-sur-Oise.

L’œuvre complet*

L’ouvrage des éditions Taschen offre donc l’occasion de découvrir l’ensemble des réalisations de cet artiste de renom et d’en disposer pour consultation, recherche, comparaison ou admiration.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

En effet, toutes les créations de Van Gogh sont reproduites en couleur, à l’exception de quelques originaux en noir et blanc, dans des formats différents, pleine page, demi-page, quart de page et parfois double page.

Un grand intérêt de cet ouvrage est la présentation des œuvres de Van Gogh en six chapitres chronologiques, ce qui permet de suivre l’évolution de l’artiste en relation avec sa situation géographique et son état psychologique.

Des textes explicatifs courts, mais bien documentés accompagnent la présentation des créations de l’artiste.

Voici les titres qui montrent l’organisation de l’ouvrage et surtout, le parcours artistique de Van Gogh en fonction des critères mentionnés: La formation d’un artiste, 1853-1883, L’époque de Nuuenen, 1883-1885, L’expérience de la grande ville, 1885-1888, Peinture et utopie, Arles, février 1888-mai 1889 (le célèbre tableau des Alyscamps se trouve dans ce chapitre), «Presque un cri de peur», Saint-Rémy, mai 1889-mai 1890 (les iris), La fin, Auvers-sur Oise, mai-juillet 1890.

En appendice, on trouve: Vincent Van Gogh 1853-1890 Vie et œuvre (p. 696-717, avec de nombreuses photographies), Bibliographie (p. 718-723), Liste alphabétique des tableaux (p. 714-731) et un Index des noms cités (p. 732-734). Comme on le voit, tout est fait pour faciliter les consultations.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Millions de dollars

Comme le note l’éditeur, Van Gogh est aujourd’hui «considéré comme un des plus grands peintres de tous les temps et ses œuvres atteignent des sommes record de dizaines de millions de dollars dans les ventes aux enchères.

Cette étude d’ensemble de l’œuvre de Vincent Van Gogh (1853-1890) représente un ouvrage d’histoire de l’art tout à fait exceptionnel: une monographie détaillée de sa vie et de son œuvre, associée à un catalogue exhaustif de ses 871 tableaux, dont la plupart n’avaient encore jamais été reproduits en couleur.»

On ne peut qu’admirer, en parcourant cet ouvrage, la diversité des créations de Van Gogh: portraits divers, paysages variés, fleurs et bouquets, et remarquer l’absence de scènes de rues ou de couleurs flamboyantes à de rares exceptions, comme les Barques aux Saintes-Maries (p. 351).

Un ouvrage remarquable pour découvrir l’œuvre complet de Van Gogh. «Un livre magique, qui dit tout.» La Provence, Paris.

* «L’oeuvre complet» n’est pas une faute. Oeuvre est masculin quand il évoque l’ensemble des réalisations d’un artiste.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur