Une vidéo de la Police provinciale sur la distraction au volant

Partagez
Tweetez
Envoyez

La Police provinciale de l’Ontario (PPO) a lancé une vidéo «importante et unique en son genre» sur la distraction au volant visant à modifier les perceptions et les attitudes actuelles des automobilistes, en particulier des jeunes conducteurs, à propos de cette pratique dangereuse, mais qui serait courante.

La vidéo comporte les témoignages d’une famille dont le fils est décédé en 2011 dans un accident pour lequel l’envoi d’un message texte en conduisant était un facteur de causalité.

La Police provinciale et la famille concernée espèrent que l’entrevue enverra un message fort aux conducteurs, en particulier aux jeunes, sur les dangers de la distraction au volant ainsi que sur les risques réels et les tragédies qui peuvent découler de l’envoi d’un message texte en conduisant et de toute autre forme de distraction au volant.

La grande majorité des conducteurs savent que l’utilisation du téléphone cellulaire ou l’envoi de messages textes en conduisant est illégal. Ils savent aussi que ce sont, tout comme d’autres formes de distraction au volant, des actes dangereux. Or, ce sont souvent les mêmes conducteurs qui continuent à le faire.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pourriez-vous vous pardonner d’avoir causé un décès?

Les répercussions d’un décès dans un accident de voiture sont «incommensurables»: «une famille qui perd un parent, un enfant ou un proche, ce sont des cœurs brisés et des vies changées à jamais, et pourquoi? Pour un message texte? Pour vérifier vos courriels?» Ces collisions fatales peuvent être évitées.

Pour visionner la vidéo, on peut aller sur la page Facebook de la Police provinciale. Cette vidéo peut être utilisée gratuitement à des fins d’information et éducatives par les télédiffuseurs de nouvelles et dans d’autres supports média.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur