Une trousse pour prévenir les dangers cybernétiques

Partagez
Tweetez
Envoyez

Comment sensibiliser concrètement les jeunes ainsi que leurs parents aux dangers que peut présenter Internet? C’est en tentant de répondre à cette question que la Gendarmerie du Canada (GRC) et les services locaux de la région d’Ottawa ont créé la Trousse101, un guide de ressources à destination des éducateurs pour apprendre aux jeunes à naviguer en ligne en toute sécurité.

Lors d’une journée scolaire typique, 28% des élèves de 4e année utilisent la messagerie instantanée.

Ce nombre passe à 43% en 5e année, pour atteindre 86% en 11e année. Des chiffres qui révèlent l’ampleur que prend Internet parmi les jeunes d’aujourd’hui. Or les dangers de ce nouveau mode de communication restent encore trop méconnus. C’est pourquoi Internet 101, un comité de sept corps policiers dans la région de la capitale nationale œuvrant déjà depuis quatre ans pour réprimer la criminalité en ligne contre les jeunes, lance la Trousse 101.

«Notre mission est de bâtir des partenariats avec nos confrères de l’application de la loi, les éducateurs et la collectivité pour fournir des outils en matière de sécurité sur Internet aux jeunes, aux parents et aux éducateurs», explique le Capitaine Brault de la GRC et initiateur d’Internet 101.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Résultant d’une collaboration entre policiers, enseignants, animateurs communautaires et recherchistes et en partenariat avec CyberAveri.ca d’Industrie Canada, la Fondation de la police montée et le Centre national de coordination contre l’exploitation des enfants, cette trousse est à destination de tous les éducateurs du pays. À l’intérieur de celle-ci se trouve des cartes aide-mémoire, un manuel et un dvd pour qu’un internaute expérimenté tout comme un débutant puisse exposer à des jeunes les dangers en ligne.

Le dvd présente plusieurs petites séquences tirées d’histoires vécues destinées à rendre les dangers concrets et visibles. L’une d’entre elles raconte l’histoire d’Émilie 14 ans qui, pensant «tchater» avec Simon 19 ans, cède à la tentation de le rencontrer et se retrouve prisonnière d’un prédateur sexuel de 45 ans. «Dans le passé, les parents craignaient que leurs enfants se fassent leurrer par des inconnus dans la rue. Aujourd’hui les enfants peuvent se faire leurrer par des prédateurs sexuels qui leur demandent des renseignements personnels sans même sortir de leur chambre à coucher», ajoute le Capitaine Brault.

Plus de 1000 trousses ont été distribuées depuis que le Capitaine Brault a commencé sa tournée du pays. «Lors de notre escale à Winnipeg, nous avons reçu le soutien du ministre de l’Éducation. Je suis très heureux de voir le succès que rencontre notre initiative.»

Plusieurs Trousses 101 ont été déposées à la police de Toronto ainsi qu’aux postes de la région. Elles sont gratuites et à la disposition de tous les éducateurs (enseignants, travailleurs dans la communauté..) qui en font la demande. Une version électronique est également téléchargeable sur le site d’Internet 101 au www.internet101.ca

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur