Une première mairesse pour Montréal

Valérie Plante a beaucoup fait jaser, dès le début de la campagne, avec son slogan «L'homme de la situation».
Partagez
Tweetez
Envoyez

Coup de tonnerre à Montréal, Valérie Plante détrône Denis Coderre à la mairie, et son parti Projet Montréal, qui prône notamment de meilleurs transports en commun et une sécurité accrue pour les cyclistes, remporte la majorité des sièges au conseil municipal.

«375 ans après Jeanne Mance, Montréal a enfin sa première mairesse», a déclaré Valérie Plante devant ses partisans en liesse dimanche soir.

Les sondages des derniers jours de la campagne montraient qu’elle talonnait le maire, qui avait l’appui officiel du milieu des affaires, du grand média La Presse et même de l’ancien chef de Projet Montréal, Richard Bergeron.

Mais elle a récolté plus de 51% des voix, contre près de 46% pour Denis Coderre, une «dégelée» pour l’ancien ministre libéral fédéral élu en 2013 à la faveur des multiples scandales de corruption exposés à la Commission Charbonneau.

Denis Coderre
Denis Coderre

La plupart des commentateurs, sonnés par la défaite de Denis Coderre, l’attribuent autant au dynamisme et au sourire de la cheffe de Projet Montréal qu’à la négligence du maire sortant, qui tenait sa réélection pour acquise et a mené une campagne prudente sur le thème de la continuité.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

L’enjeu de la «mobilité», qu’a accaparé Valérie Plante, a également résonné chez les électeurs fatigués de la véritable course à obstacles entre les chantiers d’hôpitaux, de ponts et d’autoroutes que représente la conduite automobile à Montréal.

Dimanche était jour d’élections municipales dans toute la province:

À Québec, l’increvable maire Régis Labeaume a facilement été réélu pour un quatrième mandat.

À Laval, le maire Marc Demers a été réélu après un premier mandat de «nettoyage» suite au scandale de corruption impliquant son prédécesseur Gilles Vaillancourt.

Josée Néron, une adversaire du coloré ex-maire Jean Tremblay, l’a emportée à Saguenay.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Yves Lévesque a été réélu pour un cinquième mandat à Trois-Rivières.

Maxime Pedneaud-Jobin a été réélu à Gatineau.

À Sherbrooke, le nouveau venu Steve Lussier a battu le maire Bernard Sévigny.

Sylvie Parent aurait gagné à Longueuil par une centaine de votes contre Josée Latendresse.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur