Une motion pour honorer les premières députées provinciales

Partagez
Tweetez
Envoyez

Marie-France Lalonde, la députée libérale provinciale d’Orléans, dans l’Est ontarien, a présenté le 24 mars une motion pour honorer les premières femmes élues députées à l’Assemblée législative.

La motion propose de «reconnaître l’importante contribution des femmes à l’histoire de l’Ontario et reconnaître la nécessité d’une plus grande représentation des femmes en politique», et que des statues honorant Rae Luckock et Agnes Macphail, les deux premières femmes élues députées provinciales en Ontario, soient érigées à Queen’s Park.

En 2013, une exposition mettant en vedette plusieurs personnalités féminines marquantes avait été installée près des bureaux du Président de la Chambre. Mais «il y a toujours un manque afin de mettre en valeur et de rendre visible au public l’oeuvre et l’apport historiques des femmes sur les lieux de l’Assemblée législative», estime Mme Lalonde.

La seule statue d’une femme à Queen’s Park est celle de la reine Victoria.

Rae Luckock et Agnes Macphail ont été élues la même année, en 1943.

Elles ont été «des pionnières du monde politique et ont tracé le chemin pour les générations suivantes», fait valoir Mme Lalonde. «Ériger un monument est non seulement pour les honorer, mais aussi pour éduquer les Ontariennes et les Ontariens sur ce qu’elles ont contribué à l’histoire de notre province.»

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

L’idée de Marie-France Lalonde, qui est la whip en chef de son parti et l’adjointe parlementaire de la ministre des Affaires francophones Madeleine Meilleur, a reçu l’appui de plusieurs groupes de femmes.

Rappelons que Calgary commémore les cinq femmes – les «Famous Five» ou «Célèbres cinq» – qui ont lutté devant les tribunaux dans les années 20 afin que les femmes soient reconnues comme «personnes» au sens de la loi, pouvant ainsi siéger comme sénatrices. Une statue à cet effet y a été dévoilée en 1999.

La Colline parlementaire à Ottawa a une réplique exacte du monument de Calgary, dévoilé en 2000 par la gouverneure générale Adrienne Clarkson.

L’Assemblée législative du Manitoba a dévoilé en 2010 une statue des cinq femmes sur les terrains de la législature.

Enfin, en 2012, l’Assemblée nationale du Québec a construit un monument pour honorer trois femmes qui se sont battues pour le droit de vote dans la province, ainsi que la première femme élue députée.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur