Une glorieuse page d’histoire

Partagez
Tweetez
Envoyez

L’Ontario français a connu au moins quatre quotidiens de langue française au XIXe siècle. Seul Le Temps (1894) a duré plus de 20 ans. En 1913 paraît Le Droit qui fête cette année ses cent ans.

Il a été créé à Ottawa pour lutter contre le Règlement 17 interdisant l’enseignement en français, et sa devise était (est encore) «L’avenir est à ceux qui luttent». Sa vocation a évidemment évolué au fil des ans.

Les Oblats de Marie-Immaculée ont dirigé Le Droit pendant 20 ans. Devenus actionnaires majoritaires en 1935, ils annoncent leur intention de se départir du journal en 1976.

Ce ne sera chose faite qu’en 1983 lorsqu’une entente est conclue avec le groupe UniMédia, qui s’engage à conserver l’orientation francophone, l’inspiration chrétienne et le caractère apolitique du journal.

Depuis 2000, il est publié par le groupe Gesca, qui possède aussi La Presse de Montréal, Le Soleil de Québec et plusieurs autres titres.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

C’est à partir de 1945 que le lectorat du Droit devient majoritairement québécois (outaouais).

En 1920, le journal avait ouvert un bureau à Hull et, en 1959, on lançait une «édition du Nord» pour mieux rejoindre les gens de Sudbury, Sturgeon Falls et North Bay. Quatre ans plus tard, cette expérience se révèle un échec et le journal redevient régional, sa masse de lecteurs étant nettement concentrée du côté de l’Outaouais québécois.

Dans les années 1970, Le Droit connaît une période faste. Il imprime le Prions en église et le Living With Christ pour tout le Canada. En 1981, il capte par satellite les pages du Globe and Mail et en imprime l’édition de l’Est.

Le Droit a commencé avec 27 employés le 27 mars 1913. Il en a eu 408 en 1976. Il en compte maintenant 93 qui sont permanents, plus de nombreux pigistes et collaborateurs.

Le seul quotidien de langue française en Ontario tire à environ 35 000 exemplaires, dont 26 730 sont livrés à des abonnés.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le Droit compte aussi quelque 4 000 abonnés à sa version électronique et accueille 24 550 visiteurs uniques par jour sur son site web. De toute son histoire, il n’a jamais été autant lu.

Le quotidien Le Droit est une glorieuse page d’histoire pour l’Ontario français, pour Ottawa en particulier, et pour l’Outaouais québécois.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur