Une Fransaskoise à la présidence de la FCFA

Fransaskoise
Marie-France Kenny
Partagez
Tweetez
Envoyez

Les membres du lobby politique des francophones hors Québec, la Fédération des communautés francophones et acadienne du Canada (FCFA), ont élu en fin de semaine une nouvelle présidente lors de leur 34e Assemblée générale annuelle à Ottawa: la Fransaskoise Marie-France Kenny, qui succède à Lise Routhier-Boudreau.

Mme Kenny a été préférée à Roger Doiron (Nouveau-Brunswick), Jean Johnson (Alberta) et Ghislaine Pilon (Ontario). L’ancienne présidente de l’Assemblée communautaire fransaskoise sera appuyée par le Prince-Édouardien Edmond Richard à la vice-présidence.

«C’est un grand honneur d’être élue à la présidence d’une FCFA forte et solidaire, et un grand honneur de succéder à Lise Routhier-Boudreau, à qui nous devons le Sommet des communautés francophones et acadiennes et une vision rassembleuse de notre avenir qui a mené au Plan stratégique communautaire que nous avons aujourd’hui», a déclaré la nouvelle présidente.

«Mais c’est surtout un grand honneur de me faire la porte-voix de tous et toutes ces francophones qui, lorsqu’ils se lèvent chaque matin, décident de vivre en français».

Gestionnaire et traductrice de descendance acadienne, Marie-France Kenny habite à Regina et a notamment dirigé le programme national des langues officielles d’une société d’État.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

La pleine application et le développement de la Loi sur les langues officielles, qui célèbre ses 40 ans cette année, comptent parmi ses priorités. «Il reste encore beaucoup trop de maillons faibles dans son application», a-t-elle commenté. «Nous ne pouvons plus nous contenter du strict minimum et accepter comme normales les lacunes qu’on relève à chaque année dans le rapport du commissaire aux langues officielles.»

À cet effet, le Conseil d’administration de la FCFA a adopté vendredi un document de positionnement sur cette question, qui sera prochainement rendu public. «Nous proposons une toute nouvelle approche pour la mise en œuvre de la Loi, une approche positive et audacieuse qui considère la Loi non pas comme une série d’obligations auxquelles il faut se conformer, mais comme un outil pour créer un changement social à long terme», explique la nouvelle présidente.

Marie-France Kenny a indiqué qu’elle commence à travailler immédiatement vu le déclenchement imminent d’une campagne électorale fédérale. Elle souhaite qu’y soient discutés les enjeux chers aux francophones du pays.

La FCFA du Canada est un organisme national qui regroupe les associations francophones porte-parole de neuf provinces et des trois territoires (comme l’AFO pour l’Ontario), ainsi que dix organismes nationaux.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur