Une exposition de 18 crimes

Sous la direction de Richard Migneault, Crimes au musée, nouvelles, Montréal, Éditions Druide, coll. Reliefs, 2017, 352 pages, 24,95 $.

Sous la direction de Richard Migneault, Crimes au musée, nouvelles, Montréal, Éditions Druide, coll. Reliefs, 2017, 352 pages, 24,95 $.


8 octobre 2017 à 8h05

Directeur d’école à la retraite, fou de lecture depuis toujours, Richard Migneault s’est recyclé en amant du polar. Après Crimes à la librairie et Crimes à la bibliothèque, il dirige un troisième recueil de nouvelles intitulé Crimes au musée. Dix-huit textes, tous écrits par des femmes de talent de part et d’autre de l’Atlantique.

Les crimes ont lieu dans dix-huit lieux aussi variés que le Musée de la Police parisienne, le Musée d’art contemporain canadien à Toronto, le Musée à ciel ouvert en Turquie, le Musée Grévin, le Musée des beaux-arts de Montréal, le Palais des Doges à Venise, le Kigali Genocide Memorial ou le Musée de l’estampe «dans un tout petit et insignifiant bourg de province».

Impossible de parler de chaque nouvelle, mais sachez qu’elles sont toutes finement ciselées. Je vous en signale quelques-unes, en commençant par L’intérieur de Karine Giebel, où l’auteure s’inspire d’un tableau d’Edgar Degas qui s’intitule justement L’intérieur (1868-1869); il est communément appelé Le Viol, mais Degas n’a jamais accepté ce titre. Comme dans les nouvelles traditionnelles, le punch final est inattendu et fort bien réussi.

Claudia Larochelle situe son intrigue au Musée d’art contemporain canadien, à Toronto, bien que le lieu ait peu d’importance. Sa nouvelle Il faut savoir se salir les mains nous montre comment le crime peut se découvrir dans l’œuvre d’art elle-même, à l’insu des milliers de visiteurs au musée.

Avec Homme à la machette, Geneviève Lefebvre nous plonge dans le génocide au Rwanda. Elle invente un personnage qui a écrit un roman, nous renvoyant presque immanquablement à Un dimanche à la piscine à Kigali, de Gil Courtemanche.

Catherine Lafrance
Catherine Lafrance

L’ancienne chef d’antenne du Téléjournal Ontario, Catherine Lafrance, signe une nouvelle intitulée Le Christ couronné d’épines et campe son intrigue au Musée des beaux-arts de Montréal. Tout ressemble à un crime antisémite, mais Lafrance nous réserve une enquête digne d’un Armand Gamache…

Andrée A. Michaud situe son action au National Museum américain où on honore la mémoire des mafiosi. Le personnage de Mobsters’ Memories se trouve ni plus ni moins dans un roman à la Raymond Chandler, comme le détective Philip Marlowe. L’auteure tisse allègrement ironie, critique sociale et étude psychologique.

Stéphanie de Mecquenem, elle, fait un clin d’œil au célèbre commissaire Brunetti, dans les romans de Dona Leon, en donnant à son inspecteur le nom de Bruschetti dans la nouvelle intitulée La mystérieuse affaire du codex maya.

C’est peut-être Elena Piacentini qui résume le mieux tous ces crimes au musée. Dans Dentelles et dragons, elle écrit que «le passé est un chiendent que le passage du temps est impuissant à sarcler».

Karine Giebel ajoute, pour sa part, que si certains travaillent pour gagner leur vie, il arrive parfois qu’on doive «travailler pour gagner sa mort».

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Richard Wagner juge en chef du Canada

Richard Wagner
C’est un juge du Québec choisi par Stephen Harper, Richard Wagner, que le premier ministre Justin Trudeau a nommé ce mardi 12 décembre juge...
En lire plus...

12 décembre 2017 à 15h05

«Macron est une boîte vide»

Mark Lilla à l'AFT.
Mark Lilla aux Jim Doak Lecture Series de l'AFT
En lire plus...

12 décembre 2017 à 10h00

Bénédiction de l’école secondaire catholique Père-Philippe-Lamarche

Quelques participants à l'ouverture officielle de l'école secondaire catholique Père-Philippe-Lamarche à Scarborough. Sur la scène: la statue du curé fondateur et de sa bicyclette. (Photos: Csc MonAvenir)
Sur Eglinton près de McCowan à Scarborough
En lire plus...

11 décembre 2017 à 17h47

Le Labo a trouvé sa maison… dans un labyrinthe

Les nouveaux locaux du Labo, au 401 rue Richmond Ouest (Photo: M. Lemyre)
401 Richmond Ouest: un édifice original
En lire plus...

11 décembre 2017 à 14h00

Une appli citoyenne pour les Français d’ici

Fluicity, l'application citoyenne des français se développe en Amérique du Nord
On a testé Fluicity pour vous
En lire plus...

11 décembre 2017 à 13h00

Niagara l’hiver : mystère et boules de glace

Niagara
Festivals de lumières et de vins
En lire plus...

11 décembre 2017 à 12h00

L’entrée gratuite au ROM mardi

Plan de Siamak Hariri, l'architecte de la nouvelle entrée Weston du ROM
Réouverture de l’entrée Weston, sur l'avenue Queen’s Park
En lire plus...

11 décembre 2017 à 11h27

La ceinture de verdure est trop serrée

Plan de la Ceinture de Verdure (2017)
L'augmentation de la population exige de nouvelles protections
En lire plus...

11 décembre 2017 à 11h01

Recours collectifs: l’information en français n’est pas adéquate

johnsons-beau-dodo
Tribunaux provinciaux vs causes pan-canadiennes
En lire plus...

11 décembre 2017 à 11h00

Combattre les allergies une arachide à la fois

Peux-on traiter les victimes d’allergies sévères en les exposant à des doses croissantes de la substance? (Photo: Leommina)
OK aux États-Unis, pas encore au Canada
En lire plus...

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur