Une expérience culturelle autochtone authentique

Partagez
Tweetez
Envoyez

C’est en compagnie de partenaires communautaires de la région de Simcoe que les élèves de l’école secondaire catholique Nouvelle-Alliance, à Barrie, ont mis à l’eau, le 2 octobre, un canot d’écorce traditionnel qu’ils ont construit eux-mêmes. En plus de la centaine d’élèves de Nouvelle-Alliance, quelques 250 élèves des écoles élémentaires nourricières de la région sont venus participés à la cérémonie qui a pris place au parc Centennial, sur le bord du lac Simcoe.

Au cours de la dernière année scolaire, les Métis Christian Pilon et Marcel Labelle ont guidé les élèves dans la conception du canot, tout en partageant leur savoir-faire et les coutumes traditionnelles métis.

La semaine dernière marquait le premier voyage de ce canot traditionnel. L’événement a débuté à l’école secondaire pour se terminer sur le bord du lac par une cérémonie de purification, suivie du dévoilement du nom wendat du canot: Scanonie Wentoihtih, qui veut dire «La paix rouge». La couleur rouge représente l’Est, là où le soleil se lève, et la paix représente l’adolescence.

Ce nom évoque le début et la découverte de soi et de sa place en société à l’âge de l’adolescence. On peut aussi y voir le début de la création de belles collaborations à venir entre le Conseil scolaire de district catholique Centre-Sud et les communautés des Premières nations, Métis et Inuits (PNMI) de la région, selon le directeur de l’éducation Réjean Sirois.

«Bravo à tous les élèves qui ont travaillé si fort durant toute l’année pour faire de cette journée un événement mémorable pour toutes et tous», a déclaré Dorothée Petit-Pas, la présidente du CSDCCS.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur