Une expérience culturelle autochtone authentique


7 octobre 2014 à 12h00

C’est en compagnie de partenaires communautaires de la région de Simcoe que les élèves de l’école secondaire catholique Nouvelle-Alliance, à Barrie, ont mis à l’eau, le 2 octobre, un canot d’écorce traditionnel qu’ils ont construit eux-mêmes. En plus de la centaine d’élèves de Nouvelle-Alliance, quelques 250 élèves des écoles élémentaires nourricières de la région sont venus participés à la cérémonie qui a pris place au parc Centennial, sur le bord du lac Simcoe.

Au cours de la dernière année scolaire, les Métis Christian Pilon et Marcel Labelle ont guidé les élèves dans la conception du canot, tout en partageant leur savoir-faire et les coutumes traditionnelles métis.

La semaine dernière marquait le premier voyage de ce canot traditionnel. L’événement a débuté à l’école secondaire pour se terminer sur le bord du lac par une cérémonie de purification, suivie du dévoilement du nom wendat du canot: Scanonie Wentoihtih, qui veut dire «La paix rouge». La couleur rouge représente l’Est, là où le soleil se lève, et la paix représente l’adolescence.

Ce nom évoque le début et la découverte de soi et de sa place en société à l’âge de l’adolescence. On peut aussi y voir le début de la création de belles collaborations à venir entre le Conseil scolaire de district catholique Centre-Sud et les communautés des Premières nations, Métis et Inuits (PNMI) de la région, selon le directeur de l’éducation Réjean Sirois.

«Bravo à tous les élèves qui ont travaillé si fort durant toute l’année pour faire de cette journée un événement mémorable pour toutes et tous», a déclaré Dorothée Petit-Pas, la présidente du CSDCCS.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Incertitude environnementale et arrogance humaine

roman
Le premier roman de Christiane Vadnais, Faunes, est un récit dystopique qui s’insère dans un courant de fiction climatique.
En lire plus...

21 février 2019 à 9h00

Ils ont apporté la rougeole à l’école

Encore un. Un père de famille qui se retrouve au centre d’une poussée de cas de rougeole, en Colombie-Britannique, reconnaît ne pas avoir fait...
En lire plus...

21 février 2019 à 7h00

Une assemblée citoyenne de l’AFO sur Facebook

Résistance
L'Assemblée de la francophonie de l'Ontario organise sa première assemblée citoyenne en direct sur Facebook le mardi 26 février à 17 h.
En lire plus...

20 février 2019 à 17h10

McMichael accueille l’art pluriel de Françoise Sullivan

McMichael
Les femmes à l’honneur! Depuis le 16 février, le Musée d'art canadien McMichael ouvre ses portes à deux expositions itinérantes sur deux grandes artistes:...
En lire plus...

20 février 2019 à 13h00

Facebook, sauveur des journaux?

journaux, presse, médias
Responsable majeur de leur détresse, Facebook vient aujourd’hui au secours des journaux désemparés en promettant 300 millions $ pour divers projets de journalisme local....
En lire plus...

20 février 2019 à 11h00

Roman d’une culture générale transcendante

livre
L’action de Complot à l’Unesco, le tout dernier roman d’Alain Bernard Marchand, se déroule en grande partie à Paris, siège de l’institution onusienne du...
En lire plus...

20 février 2019 à 9h00

Traitement miracle? Posez ces deux questions

science
Une annonce pour le moins spectaculaire — un traitement pour le cancer dès 2020 — a attiré l’attention des médias il y a deux...
En lire plus...

20 février 2019 à 7h00

Bien plus qu’une école de métiers

Club canadien de Toronto
Le Collège Boréal est bien plus qu’une institution post-secondaire, près du quart de ses étudiants possédant déjà un diplôme universitaire et venant y trouver...
En lire plus...

19 février 2019 à 22h00

Le Club canadien poursuit sur sa lancée

Le Club canadien de Toronto a accueilli trois nouveaux membres au sein de son conseil d’administration pour les deux prochaines années, lors de son...
En lire plus...

19 février 2019 à 20h40

«On aimerait peindre la province en vert»

mobilisation
Avec la reprise des travaux parlementaires, l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario prévoit poursuivre la mobilisation. «On aimerait peindre la province en vert», confie...
En lire plus...

19 février 2019 à 16h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur