Une autre journée à célébrer

Partagez
Tweetez
Envoyez

Entre la fête des Premières Nations (21 juin), la fête du Québec (24 juin) et la fête du Canada (1er juillet), on a célébré le 28 juin la Journée internationale de l’entreprise sociale (social business).

C’est quoi? C’est l’instrument économique ingénieux créé dans les vingt années passées: le but n’est pas de gagner de l’argent (être soutenable bien sûr), mais plutôt résoudre un problème social.

Quelques exemples d’actions concrètes: un yaourt pour enfants qui supplémente les vitamines dont ils manquent dans le tiers-monde; permettre l’accès à l’eau potable au Bangladesh, où 80% des aquifères sont contaminés; vendre des moustiquaires imprégnés d’un produit qui évite le paludisme.

C’est ne pas seulement ingénieux, ça combat la pauvreté. Son créateur, Muhammad Yunus, a obtenu en 2006 le prix Nobel de la paix pour sa promotion du microcrédit. Il est responsable d’avoir amélioré le sort de plus de 100 millions de familles.

C’est une bonne fête, non?

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur