Une année charnière pour Frederik Gauthier

Entrevue avec le Québécois qui a percé l’alignement des Maple Leafs

(Photo: CHRIS YOUNG/L'EXPRESS)
Partagez
Tweetez
Envoyez

Originaire de St-Lin, le Québécois Frederik Gauthier joue présentement sa première saison complète dans la LNH. Premier choix des Maple Leafs à la séance de repêchage de 2013, le jeune joueur de centre de 23 ans a dû travailler fort pour obtenir sa place dans la formation.

L’Express l’a rencontré pour discuter de son parcours.

Repêchage

Frederik Gauthier, qui était classé au huitième rang des meilleurs espoirs par la centrale de recrutement de la Ligue nationale avant le repêchage et qui s’est retrouvé en compagnie de joueurs tel que Nathan MacKinnon, Aleksander Barkov et Jonathan Drouin en première ronde, a eu une ascension bien différente de ses acolytes.

(Photo: CHRIS YOUNG/L’EXPRESS)

Rimouski

Après avoir été réclamé par les Maple Leafs, il a choisi de reprendre la direction de Rimouski pour y retrouver ses coéquipiers de L’Océanic de la LHJMQ et d’y jouer une autre campagne. Ils ont d’ailleurs remporté la Coupe du Président lors de cette saison.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Il qualifie son temps passé à Rimouski d’exceptionnel et admet que l’organisation l’a aidé à devenir un pro et à se retrouver dans une équipe comme les Maple Leafs. Deux équipes avec beaucoup d’histoire.

«Goat»

Suite à sa dernière saison à Rimouski, le grand gaillard s’est rapporté aux Marlies de Toronto, le club-école des Leafs. C’est d’ailleurs d’où lui vient le fameux surnom de «Goat» qui est maintenant prononcé par les partisans dès qu’on fait référence à Gauthier.

«Je ne pourrais pas te dire qui m’a appelé comme ça en premier, mais c’est resté. Ça ne me dérange pas, je trouve ça drôle. On est deux Freddie dans l’équipe (l’autre étant le gardien Frederik Andersen) donc ça facilite.»

(Photo: CHRIS YOUNG/L’EXPRESS)

Monter les échelons

Entre 2015 et 2018 il a passé la majeure partie de son temps avec les Marlies , mais a tout de même disputé un total de 37 rencontres avec les Leafs.

Il était une partie intégrale de la formation des Marlies qui a remporté la Coupe Calder au printemps 2018. Coupe remise à l’équipe championne de la Ligue américaine.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.
(Photo: CHRIS YOUNG/L’EXPRESS)

Finalement sa chance

À la fin du camp d’entraînement de l’été 2018, Gauthier a finalement obtenu sa vraie chance et c’est retrouvé flanqué au centre du 4e trio.

Après avoir passé le cap des 100 parties jouées dans la LNH, il a avoué que sa première partie a été spéciale et que c’était plus gros qu’il n’aurait pu s’imaginer. Il commence maintenant à s’habituer et connaître le style de jeu de ses adversaires.

Gauthier lors de la partie du 23 mars contre les Rangers de New York  (PHOTO: CHRIS YOUNG/L’EXPRESS)

Questionné sur l’allégeance de son entourage, il a admis que sa famille et ses amis sont partisans du Canadien de Montréal, mais qu’ils commencent à s’habituer de le voir dans l’uniforme ennemi. Son grand-père est celui qui a le plus de difficulté avec la situation et à la blague, Gauthier et ce dernier s’échangent des cadeaux à l’image des 2 formations à Noël.

Préparation pour les séries

Celui qui est satisfait de sa saison jusqu’à présent veut maintenant se concentrer sur le reste de la saison et les séries éliminatoires.

Avec maintenant moins d’une semaine à faire au calendrier, les Maple Leafs se préparent maintenant pour les séries. La défaite crève-coeur en 7 parties contre les Bruins de Boston l’an dernier est encore présente dans la mémoire des joueurs et des amateurs. Gauthier et ses coéquipiers vont presque assurément encore une fois affronter Patrice Bergeron et les Bruins en première ronde.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«Les prochaines parties vont être cruciales, on travaille sur notre jeu pour être prêts pour les séries. Ça a été comme ci comme ça dernièrement, mais on a retrouvé le beat et on performe un peu plus comme au début de l’année.»

(Photo: CHRIS YOUNG/L’EXPRESS)

Frederik Gauthier et les Maple Leafs vont entamer la portion la plus importante de l’année et tenter de ramener la Coupe Stanley à Toronto pour une première fois depuis 1967.

Suivez l-express.ca dès le 10 avril pour toute la couverture des Séries éliminatoires 2019.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur