Un très bon cru de nouvelles sans frontières

Daniel Castillo Durante, Tango, nouvelles, Ottawa, Éditions L’Interligne, 2020, 120 pages, 21,95 $.
Daniel Castillo Durante, Tango, nouvelles, Ottawa, Éditions L’Interligne, 2020, 120 pages, 21,95 $.
Partagez
Tweetez
Envoyez

J’ai un penchant pour les nouvelles, surtout celles qui sont assez courtes et punchy. J’ai été bien servi par Tango de Daniel Castillo Durante puisqu’on y trouve 26 nouvelles de 2 à 4 pages chacune, le plus souvent avec une finale inattendue.

Choc des cultures

Le nouvelliste ou nouvellier – c’est au choix – campe ses personnages dans des endroits aussi variés que Lisbonne, Mexico, Puerto Vallarta, Belize, Pérou, Argentine et Bali, pour n’en nommer que quelques-uns.

Femmes ou hommes, rien ne semble arrêter leur élan, «excepté ce feu qui brûlait en toi jour et nuit telle une torche prête à tout pour allumer l’objet de ton désir».

Tango aborde le choc des cultures et le déracinement. Ici, on se déprend de la société marchande et de ses mirages; là, la mort d’un immigrant n’intéresse personne et l’exil peut effacer quelqu’un de la surface de la Terre.

Personnage hermaphrodite

Dans une nouvelle, un homme finit par regretter de ne pas avoir mieux assuré son prêt monétaire grâce à une connaissance plus approfondie de la famille du défunt.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Plus loin, le jour de sa première communion, un garçon reçoit le baiser d’un enfant de chœur; le goût est bien meilleur que celui de l’hostie.

Ou encore, les protagonistes Jean-Marie et Marie-Jean se fondent dans un personnage hermaphrodite. Quand ce n’est pas quelqu’un qui cherche une maison pour l’instant, le cimetière pouvant venir plus tard…

Jeux de mots espagnols

Castillo Durante aime jouer sur les mots espagnols; ainsi, acá (ici) et nada (rien) donnent Canada.

Mais c’est son style finement ciselé qui m’a le plus enchanté. J’ai glané ici et là des tournures savoureuses, dont voici quelques exemples: «la chaleur torride de l’île tenait lieu de Viagra… les collines de la ville avaient le vert vif d’un écrin d’émeraudes… elle était enfin prête à quitter le Sud, lui, en revanche, n’avait pas envie de perdre le nord».

Ou encore: «il avait un couple de domestiques albinos dont il vérifiait au jour le jour la blancheur immaculée du service… répondre du tac au tac pour la rencontrer dare-dare… avec la régularité obstinée du fermier agrippé aux trayons de sa vache».

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

La meilleure est peut-être celle-ci: lors d’une cérémonie de mariage, l’homme fait «connaître sa réponse qui laissa de marbre l’autel de l’église».

On ne s’ennuie pas

Chose certaine, on ne s’ennuie pas en lisant ces 26 nouvelles, bien au contraire. L’auteur a su conjuguer limites extérieures et intérieures de l’être humain.

Professeur de littérature française et comparée, écrivain et voyageur, Daniel Castillo Durante est l’auteur d’essais, de romans, de nouvelles et de micro-récits qui lui ont valu plusieurs reconnaissances, dont le prix Trillium en 2007 pour La Passion des nomades.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur