Un texte à tous les coins de rue

Partagez
Tweetez
Envoyez

Le dimanche 13 juillet, la Société d’histoire de Toronto offrait le quatrième Historitour de la saison. À cette occasion, c’est notre collaborateur et écrivain Paul-François Sylvestre qui proposait un circuit – depuis le Collège français jusqu’au parc Berczy – où chaque arrêt était ponctué d’un court texte extrait d’un de ses romans, contes ou nouvelles.

Ceux et celles qui se sont déplacés pour cette promenade littéraire ont pu découvrir un texte peu connu de M. Sylvestre. Il s’agit d’un extrait du recueil de nouvelles Une jeunesse envolée (L’Interligne, 1987). On y décrit la situation des enfants forcés à travailler dès leur jeune âge dans les usines de Toronto.

Tous les extraits étaient lus avec brio par Guy Mignault, directeur artistique du Théâtre français.

Lors de l’arrêt au parc St. James, puis au marché St. Lawrence, les textes choisis par l’animateur-auteur provenaient du recueil de contes intitulé Le Père Noël s’est arrêté à Toronto (Gref, 2013). Dans l’un d’eux, le Père Noël glisse un cadeau sous la porte de… L’Express, avenue Carlaw à l’époque (aujourd’hui avenue Eastern). Il s’agit du conte qui a paru à la une du journal le 21 décembre 2009.

Le prochain Historitour de la Société d’histoire de Toronto aura lieu le samedi 26 juillet et portera sur le quartier sud-est de Rosedale. Départ à 13 h 30, au métro Castle Frank.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur