Un répertoire pour les groupes d’entraide francophones

Partagez
Tweetez
Envoyez

Combien y a-t-il de groupes d’entraide francophones en Ontario? Quels sont leurs défis et leurs besoins? C’est pour répondre à toutes ces questions que le Réseau ontarien de l’entraide/Ontario Self-Help Network (OSHNET) entreprend présentement un recensement et une étude sur les groupes d’entraide francophones en Ontario.

En plus de la création d’un répertoire de ces groupes qui sera publié en avril 2007, le Réseau souhaite identifier leurs besoins, leurs difficultés et leurs priorités ainsi que promouvoir ses propres ressources et services disponibles en français.

D’ici la fin mars 2007, Rose Bergeron, consultante en communications pour le Réseau, communiquera avec les centres de santé, les conseils scolaires, les centres communautaires et autres institutions francophones afin de recenser tous les groupes d’entraide francophones dans des domaines très variés tels que la toxicomanie, le deuil, la famille et l’art d’être parents, les groupes ethnoculturels, les femmes, le VIH/Sida ou encore la santé mentale.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur