Un peu plus de liberté pour un Torontois sous certificat de sécurté


9 janvier 2013 à 14h56

à 18h32 HNE, le 8 janvier 2013.

TORONTO – Un Égyptien soupçonné depuis 12 ans d’être une menace à la sécurité nationale du Canada pourra bientôt jouir de plus de liberté, après qu’un juge de la Cour fédérale ait assoupli mardi ses conditions de libération.

Parmi les changements, le Torontois Mohamed Mahjoub ne sera plus obligé de porter de dispositif de localisation, et pourra emprunter le métro. Il pourra également utiliser l’Internet et un téléphone cellulaire, quoique les autorités pourront suivre de près son usage en tout temps.

Dans sa décision, le juge Edmond Blanchard a indiqué qu’il y avait des motifs de croire que M. Mahjoub posait une menace à la sécurité du Canada, mais que cette menace était maintenant réduite de façon significative.

M. Mahjoub, âgé de 52 ans et père de trois enfants, se bat contre les allégations du gouvernement selon lesquelles il aurait fait partie d’un groupe terroriste en Égypte. Les allégations sont largement basées sur des preuves secrètes que M. Mahjoub n’a jamais pu consulter.

Un certificat de sécurité à été imposé à M. Mahjoub, et il a vécu depuis 2000 en prison ou sous assignation à résidence pendant qu’Ottawa tente de le déporter en Égypte.

Le certificat de sécurité est un outil d’immigration rarement utilisé pour détenir ou déporter des ressortissants étrangers qui sont considérés comme des menaces à la sécurité publique, même s’ils ne font pas l’objet d’accusations formelles.

M. Mahjoub, qui a toujours nié les allégations, a affirmé en entrevue à La Presse Canadienne qu’il était ravi des modifications de ses conditions de libération conditionnelle.

Pour lui, la décision montre que le gouvernement n’a pas de preuves concrètes qu’il pose une menace sérieuse, mais il a dit être toujours préoccupé par les conditions qui s’appliquent toujours.

Parmi celles-ci, il y a l’exigence de se rendre une fois par semaine aux bureaux de l’Agence des services frontaliers du Canada.

L’un de ses avocats, Yavar Hameed, a déclaré que les changements montraient que les conditions imposées à son client étaient disproportionnées et arbitraires.

Des supporteurs de M. Mahjoub ont salué la décision du juge Blanchard.

Lors d’une série d’audiences en cour pendant la dernière année, le gouvernement a admis que la plupart des informations contre M. Mahjoub venaient de sources qui utilisent la torture.

Ottawa a été forcé de retirer des preuves utilisées contre lui parce que l’agence d’espionnage canadienne avait détruit les documents originaux. Le gouvernement a aussi pris par erreur des documents d’une salle d’audience qui appartenaient à aux avocats de M. Mahjoub.

M. Mahjoub est venu au Canada comme réfugié depuis l’Égypte au milieu des années 1990. Il ne fait face à aucune accusation dans son pays d’origine. Il a combattu sa déportation en disant qu’il serait torturé s’il y était renvoyé.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Les Chinois veulent faire pousser des plantes sur la Lune

Si tout va bien, en 2019, des plantes pousseront sur la Lune: dans un environnement scellé, mais soumis à la faible gravité de notre...
En lire plus...

12 décembre 2018 à 7h00

Nouvelle-Alliance amasse 9 200 $ contre le cancer

cancer
La communauté de l’école secondaire catholique Nouvelle-Alliance, à Barrie, a pris part à l’initiative The Inside Ride contre le cancer chez les jeunes.
En lire plus...

11 décembre 2018 à 19h00

Une tempête de mercis sur le territoire de Viamonde

Pour lancer l’hiver, le Conseil scolaire Viamonde a déclenché ce mardi 11 décembre «une tempête de mercis» dans ses 53 écoles sur son territoire...
En lire plus...

11 décembre 2018 à 17h00

Gilets jaunes: une culture de dévalorisation du travail

La montée du mouvement des «gilets jaunes», c’est l’aboutissement d’un demi-siècle de complaisance envers une culture de dévalorisation du travail.
En lire plus...

11 décembre 2018 à 15h00

Le Prix Rosa Parks à l’AFO

L’AFO a reçu le 10 décembre à Québec le Prix du 105e anniversaire de Rosa Parks.
En lire plus...

11 décembre 2018 à 13h00

Le nouveau service Accès Tout Antidote

Avec la parution d’Antidote 10, Druide a introduit le service Accès Tout Antidote, ou service ATA, qui permet de maximiser l'utilisation du célèbre correcteur...
En lire plus...

11 décembre 2018 à 11h00

L’amour nous aveugle

Jean E. Pendziwol
Une aînée aveugle et une jeune femme délinquante se croisent, puis s’entraident dans une maison de retraite du Nord ontarien.
En lire plus...

11 décembre 2018 à 9h00

Seuls sur leur île: contacter ou ne pas contacter?

La mort d’un jeune Américain, tué par les habitants d’une île qu’il rêvait «d’évangéliser», a relancé un vieux débat.
En lire plus...

11 décembre 2018 à 7h00

Nouveau duo à la tête de Viamonde

Sylvie Landry et Pierre Girouard ont été élus présidente et vice-président du Conseil scolaire Viamonde.
En lire plus...

10 décembre 2018 à 16h30

Le Baron de Lahontan, témoin essentiel de la Nouvelle-France

Yves Breton Un Canadien errant
Spécialiste de l'histoire des grands personnages «méconnus ou inconnus», Yves Breton publie Un Canadien errant, la biographie de Louis Armand de Lom d'Arce, Baron...
En lire plus...

10 décembre 2018 à 15h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur