Un parfum pour deux mamans

Conte de Noël

Partagez
Tweetez
Envoyez

William et Geneviève ont passé un automne chaud. Lors des élections municipales, une de leurs deux mamans s’est fait élire maire de Toronto. Au moins une fois par semaine, les jumeaux voient la photo de Kathleen dans le journal, parfois avec sa compagne Élisabeth.

Les enfants de l’école Charles-Sauriol posent toutes sortes de questions à William et Geneviève. Avez-vous des billets gratuits pour les pièces du Théâtre français? Pouvez-vous monter gratuitement au sommet de la Tour CN?

Tout au long de la campagne électorale, Kathleen avait promis une administration transparente, un budget équilibré et un parti pris en faveur de l’environnement.

Une fois élue, elle avait expliqué à William et Geneviève que la moindre faveur ne figurait pas au menu. «Vous aurez à vous comporter avec encore plus de droiture», leur avait-elle précisé. «Aucune entorse aux règlements municipaux!»

Chaque semaine, l’enseignante de William et Geneviève propose à ses élèves d’écrire une histoire sur un thème précis. Il a évidemment été question de l’Halloween en octobre et du Jour du souvenir en novembre.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Au début de décembre, madame Bertrand s’adresse ainsi à ses élèves: «Cette semaine, vous allez écrire une lettre au Père Noël. Non pas pour lui demander un cadeau particulier, mais pour lui dire ce que vous aimeriez offrir à vos parents. La composition doit être rendue lundi matin.»

Le thème de la composition fait froncer quelques sourcils et soulève quelques questions. Madame Bertrand croit nécessaire de préciser que la lettre au Père Noël doit décrire un seul cadeau pouvant plaire aux deux parents.

Pour William et Geneviève, les deux parents sont Kathleen et Élisabeth.

Les jumeaux ne connaissent pas leur père biologique. Geneviève se dit que c’est plus facile de décrire un cadeau pour deux mamans qu’un cadeau pour un papa et une maman. Une écharpe en soie, par exemple, conviendrait à deux femmes.

Lundi matin, chaque élève remet sa composition à madame Bertrand. Geneviève y a mis beaucoup de soin et elle n’est pas surprise, quelques jours plus tard, lorsque madame Bertrand lui demande de lire sa lettre devant la classe. C’est avec des trémolos dans la voix que Geneviève lit son texte:

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Père Noël
Pôle Nord
H0H 0H0

Cher petit Papa Noël,

Je suis très émue en écrivant cette lettre, car c’est la première fois que je dis «papa». Je vis avec deux mamans qui sont adorables et qui invitent souvent leur frère, mes oncles, à venir passer une fin de semaine avec nous. On s’amuse gaiement!

Tout le monde sait que mes deux mamans forment un couple. Elles se sont mariées à l’Hôtel de Ville en 2006.

Dans mon école, on entend jamais de commentaires contre les gais, les lesbiennes ou les couples de même sexe. Mais ce n’est pas pareil là où mes deux mamans travaillent. Elles sont parfois la cible de commentaires homophobes.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Cette année, cher petit Papa Noël, lorsque tu distribueras tes cadeaux, serait-il possible de glisser sous notre arbre de Noël un parfum qui fera disparaître l’homophobie? Je suis certaine que cela plairait beaucoup à mes deux mamans.

Je t’en remercie à l’avance.
Geneviève

Illustration de CHRISTINE TATILON

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur