Un nouvel édifice qui rehausse le rôle de Glendon dans la francophonie

Partagez
Tweetez
Envoyez

Le collège Glendon, campus bilingue de l’Université York à Toronto, est en phase d’élargir un peu plus son éventail de programmes et de cours grâce à un nouveau bâtiment qui ouvrira ses portes sur le campus au printemps.

Il y a quatre ans, le campus Glendon de l’Université York s’est vu octroyer 20 millions $ par le gouvernement de l’Ontario après avoir été reconnu «Centre d’excellence pour les études postsecondaires en français et bilingues».

Avec ce nouveau statut venait un projet de construction dont la première phase est sur le point de se concrétiser: entreprise à l’automne 2010, la construction devrait s’achever au printemps, permettant ainsi d’agrandir les installations actuelles à l’avant du campus. Ce nouvel édifice hébergera, entre autres innovations, des laboratoires de langue à la fine pointe de la technologie, des aires ouvertes réservées à l’étude et un amphithéâtre.

Une demande croissante

Ce projet fait partie de la Politique ontarienne «d’aménagement linguistique» visant à accroître le taux de maintien des effectifs dans les écoles francophones et à assurer le développement durable de la communauté franco-ontarienne.

La faculté universitaire bilingue de sciences humaines se devait en effet de répondre au besoin d’une offre plus grande en matière d’éducation postsecondaire en français dans le sud de l’Ontario, la seule région de la province à connaître une augmentation substantielle de sa population francophone.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

En effet, depuis 2001, les inscriptions à Glendon sont passées de 1700 à près de 2800 étudiants, soit le plus grand nombre d’inscriptions depuis la fondation de Glendon. «L’édifice va consolider le rôle de Glendon en tant que centre des études universitaires francophones et bilingues dans le sud de l’Ontario», s’enthousiasme le principal Kenneth McRoberts.

Nouveaux programmes

Plusieurs programmes accompagnent la construction du bâtiment: pour les futurs enseignants de français, un programme unique de baccalauréat en éducation (B. Éd.) est déjà proposé dès la première année, ouvrant sur l’enseignement aux cycles primaire et moyen, moyen et intermédiaire ou intermédiaire et supérieur.

Également, les locaux soutiendront le programme de baccalauréat ès arts international (i.B.A.) bilingue ou trilingue, offert dans 19 disciplines.

Au niveau des études de deuxième et de troisième cycles, Glendon offre maintenant des programmes de doctorat en Études francophones ainsi qu’un programme de maîtrise bilingue en Affaires publiques et internationales. Son École des affaires publiques est la première au Canada qui soit entièrement bilingue.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur