Un Mur des bâtisseurs du Collège Boréal

Partagez
Tweetez
Envoyez

Le Collège Boréal a célébré son 20e anniversaire de diverses façons au cours de l’année, culminant ce vendredi 20 novembre, à son campus principal de Sudbury, par des événements spéciaux auxquels ont pris part le président Pierre Riopel et ses trois prédécesseurs.

Le collège communautaire, qui a des installations dans 25 communautés de la province, dont à Toronto au 3e étage du 1 rue Yonge, a lancé une Association de ses anciennes et anciens. Depuis son ouverture en 1995, plus de 16 750 diplômes ont été attribués. L’Association cherchera donc à nouer des liens avec tout ce beau monde pour promouvoir les intérêts et étendre l’influence de l’institution postsecondaire.

«Nos diplômés sont nos ambassadeurs par excellence et sont une source inestimable pour le rayonnement du Collège», a souligné Nancy Raymond, directrice du Bureau de développement. «Après 20 ans, il était temps de créer un réseau d’amitié et d’entraide dans le but de faciliter la communication et promotion du succès de nos anciens et anciennes».

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Une soirée de retrouvailles de plus de 75 membres des conseils d’administration et des équipes de direction actuelles et antérieures a permis de partager leurs expériences. «Le conseil d’administration et l’équipe de direction occupent une place prépondérante dans le système de gouvernance d’un organisme», a mentionné Stéphan Plante, président du conseil d’administration du Collège Boréal.

Enfin, on a dévoilé un Mur des bâtisseurs du Collège Boréal, en présence de membres de la communauté et du personnel, qui ont nommé des personnes ayant joué un rôle significatif dans le devenir du Collège au fil des ans. Vingt noms ont été retenus cette année, mais d’autres noms s’ajouteront annuellement en guise de reconnaissance.

«Nous voulons que ce mur nous rappelle constamment que de grands bâtisseurs sont passés avant nous et qu’ils ont construit un Collège solide et innovateur», souligne Pierre Riopel. «Ce mur saura nous rappeler que notre établissement s’est construit grâce au travail et à la vision de plusieurs personnes qui ont osé rêver.»

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur