Un air de déjà vu et une nouvelle désillusion pour les Raptors

112-111

Raptors OG Chris
La défaite est venue gâcher l'anniversaire de Chris Boucher (28 ans) auteur d'un gros match. Photo: Chris Young
Partagez
Tweetez
Envoyez

On pourrait débuter cet article comme le précédent. Un petit point… C’est ce qui a de nouveau séparé les Raptors de Toronto de leurs adversaires, encore dans le mauvais sens. Au lendemain de la défaite face aux Warriors, les hommes de Nick Nurse ont bien rebondit en contrôlant la rencontre face aux Blazers pendant trois quart temps et demi. Ils ont compté jusqu’à 17 points d’avance.

La suite vous commencez à la connaitre… Avant de connaître un passage à vide offensif en quatrième quart, qui a permis à Lillard et ses coéquipiers de revenir et d’avoir le momentun dans les instants décisifs. Siakam a une nouvelle fois eu le tir de la gagne et a encore été proche de le mettre. Mais ne l’a pas mis. Une dernière action ratée qui ne remet pas en cause son excellent match ponctué par son premier triple double en carrière, mais qui laisse un goût amer dans la bouche après cette nouvelle défaite cruelle.

Toronto sera de retour à domicile, mais « pas à la maison », comme nous l’a confié Chris Boucher, pour une série de cinq matchs. La situation n’est pas encore critique, malgré le pire bilan de la ligue (2-8), mais il va vite falloir ajouter des victoires au compteur, sans quoi la saison pourrait virer au cauchemar.

Le fil du match

Le début de match est contrôlé par un homme: Pascal Siakam. Comme pour se racheter de son tir final raté face aux Warriors, Spicy P démarre en trombe face à un Covington impuissant. Il inscrit 8 des 13 premiers points torontois et sert Lowry à 3-points par deux fois (8-16).

Il ajoute un nouveau tir intérieur sur Lillard (8-18). Boucher signe son entrée avec 6 points dont un panier plus la faute sur une passe lumineuse de Siakam (11-24).

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le Camerounais fait tout dans ce premier quart qu’il conclut avec un tir à la sonnerie (21-32). Il termine la première période avec 12 points, 7 rebonds et 5 passes.

 

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Les Raptors parviennent à maintenir leur avance en début de deuxième quart grâce à l’adresse de loin de Boucher et Powell (33-43). Lowry obtient ensuite 3 lancers, OG marque de loin, Boucher contre, Powell marque à son tour à 3-points, +17 (35-52).

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Les Raps gardent leur avance sur quasiment la totalité de la période mais vont connaître un gros trou d’air sur la fin. Les Blazers n’en demandaient pas tant et recolle à -5 à la pause (55-60).

Ils débutent ensuite le troisième quart par un 6-0 pour mener (61-60). OG Anunoby répond par un 8-0 à lui seul.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Toronto étend la série à un 12-0 par Siakam au poste face à Lillard (61-72).  Ce troisième quart ressemble à un yoyo. Toronto reprend le large, Portland se rapproche, les Raptors recreusent l’écart… Vous avez compris la suite.  Après trois périodes de jeu, les visiteurs mènent de 10 (76-86).

Panne habituelle en attaque

Le début de l’ultime période est idéal pour les Raptors. Terence Davis marque deux tirs primés. Lowry est agressif en pénétration. Après deux lancers du capitaine, les Torontois mènent 85-98. McCollum, Lillard et Anthony n’ont pas dit leur dernier mot et entame un retour en revenant à -8, sur un panier du dernier cité (90-98). Nurse prend un temps mort.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Dès le retour au jeu, Siakam sert Anunoby dans le coin qui marque à 3-points. Il s’agit de la dixième passe du Camerounais qui valide le premier triple double de sa carrière (90-101).

Cela ne ralentit pas les locaux. Le duo McCollum/Lillard ramène Portland à 97-101. Les Raptors connaissent une panne sèche en attaque. Carmelo Anthony en profite pour ramener Portland encore plus proche à 3 minutes 53 de la fin (102-104). Ce même Carmelo égalise et réalise une défense décisive, puis Lillard marque à 3-points (107-104). La fin de match est très serrée comme la veille, elle va se jouer sur la dernière possession. McCollum redonne l’avantage aux locaux avec 9 secondes à jouer (112-111).

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Siakam a une nouvelle fois le dernier tir. Il joue Covington au poste bas et effectue le mouvement nécessaire pour s’ouvrir le panier, mais son tir tourne autour de l’anneau et ressort.

Les chiffres

Stats Raptors Blazers

Réactions

Chris Boucher (pivot des Raptors).

 

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pascal Siakam (ailier des Raptors).

L’analyse

L’équipe du balado Dinos Talk revient sur le match et plus généralement sur les quatre rencontres disputées à l’ouest. Avant de se projeter sur les échéances à venir.

 

 

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

 

Toute l’actualité des Raptors au quotidien sur Twitter et l-express.caavec Mike Laviolle, et chez notre partenaire dinostalk.com.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur