Les Raptors un poil trop court face aux Warriors

106-105

Chris Boucher Raptors
Chris Boucher a été sensationnel avec 25 points et des actions décisives en fin de match. Photo: Chris Young.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Un petit point. C’est ce qui sépare les Raptors de Toronto et les Warriors de Golden State pour une défaite rageante des hommes de Nick Nurse, dimanche soir. Après trois quarts temps moyens, les Torontois ont renversé la vapeur dans le sillage d’une grosse défense en quatrième quart.

Malheureusement, trop de lancers francs laissés en route ajoutés à des lancers généreux accordés à Damion Lee dans les dernières secondes du match ont scellé le sort de la rencontre. Les coéquipiers de Stephen Curry, défendu à merveille pendant tout le match, ont fait le travail et s’imposent 106-105.

Toronto (2-7, 1-2 sur les trois derniers matchs) devra l’emporter dès ce lundi à Portland (22h) pour revenir de son voyage dans l’ouest avec un bilan équilibré et confirmer les progrès entrevus ces trois derniers matchs.

Le fil du match

Les Raptors sont très maladroits en début de rencontre. Golden State, sans avoir besoin de points de Curry, mène 10-1.  Siakam se met petit à petit en route. Il inscrit 6 des 11 premiers points torontois pour répondre à Wiggins (18-11). Le Camerounais continue son bon match en attaque avec un tir primé qui ramène les siens à -4 (22-18).

 

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

L’écart se stabilise autour de 4-6 points avant un ultime panier à 3-points de Paschall dans le coin, bien trouvé par Curry sous la pression défensive des Raps. Son tir à 3 dixièmes du buzzer donne 7 points d’avance aux locaux après 12 minutes (31-24).

 

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Les remplaçants des Warriors se montrent plus appliqués en attaque face à Lowry et le banc. Malgré un bon Boucher (10 points, 4 contres, mais 3 fautes), les Raptors perdent beaucoup de balles en attaque. Golden State prend de l’avance (43-32). Un nouveau tir primé de Lee et un dunk de Paschall portent le score à 48-33.

L’attaque torontoise est en grande difficulté (12/38 au tir). Wanamaker prend ensuite un rebond offensif sur la tête de Lowry et marque en seconde chance (51-35). En sortie de temps mort, Toronto passe un 4-0 pour se relancer. Les Warriors résistent et conservent 10 longueurs d’avance à la pause.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Au retour des vestiaires, les Torontois trouvent un peu d’adresse de loin par Anunoby et Powell. La défense est plutôt bonne et permet de recoller à 67-63.  Cela s’avère malgré tout insuffisant pour revenir complètement. Golden State profite du cinq de petite taille des Raps pour dominer au rebond offensif.

Curry est dans un match sans, mais ses coéquipiers assurent. L’écart remonte à +12 (84-72). Watanabe commet une faute bête sur Curry et lui offre trois lancers convertis (87-72). Après trois quarts temps les Warriors sont en bonne position pour l’emporter avec cet avantage de 15 points.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Lowry sonne la révolte

Toronto se redonne de l’espoir en revenant à -8 en début de quatrième grâce au réveil de Lowry (94-86). Toronto réalise une nouvelle bonne défense et Anunoby marque en force de l’autre côté (94-88). Lowry marque encore. Il conclut un 12-2 (94-90). La défense torontoise est intraitable.

 

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Lowry marque à nouveau à 3-points. Boucher a l’occasion de faire passer les siens devant, mais il manque près du cercle et n’obtient pas de faute. Toronto est tout proche (97-96). Les Raptors vont prendre l’avantage sur un rebond offensif de Boucher et un 3 de Lowry (98-102).

 

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

La fin de match est intense et tendue. Les deux équipes échangent les avantages. VanVleet marque pour redonner l’avantage aux siens, puis réalise une grosse défense sur Curry pour lui faire perdre la balle à 33 secondes de la fin (104-105).

La possession suivante est infructueuse pour les Raptors, mais le chronomètre descend à 7 secondes restantes pour les Warriors.  Lee va finalement obtenir deux lancers francs après un challenge infructueux et sceller le sort du match. Siakam manque le tir de la gagne. Victoire des Warriors 106-105.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Les chiffres

Stats Raptors Warriors

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Réactions

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

— Mike Laviolle (@Miky_YG) January 11, 2021

L’analyse

Les « plus »:

  • Pascal Siakam (25 points, 11 rebonds, 3 passes) a confirmé son retour dans sa meilleure forme avec une bonne performance offensive et défensive. Difficile de lui reprocher quoi que ce soit sur le dernier tir du match raté. Sa position de tir est bonne, il est bien équilibré et son tir est à deux doigts de rentrer.
  • Fred VanVleet a livré un match énorme en défense sur Stephen Curry limité à 11 points (2/16 au tir, 1/10 à 3-pts) tout en parvenant à scorer une nouvelle fois plus de 20 points avec en plus 5 passes décisives.
  • Chris Boucher (15 points) a été de nouveau incontournable en sortie de banc. Défensivement, il était de partout avec 6 contres. En attaque, il se montre de plus en plus constant dans sa finition au cercle après contact et est en confiance avec son tir à 3-points (2/3). Sa présence au rebond offensif apporte des points en seconde chance. Deux points à améliorer: le rebond défensif et éviter à tout prix de prendre trop de fautes pour être capable de terminer le match. Chris Boucher titulaire? Difficile de croire que ça n’a pas traversé l’esprit de Nick Nurse…
  • La défense en quatrième quart a été excellente. Sur l’ensemble de la rencontre, les Torontois provoquent 15 pertes de balle adverses qu’ils ont transformées en 21 points. Ils ont trouvé le chemin du cercle avec 48 points dans la peinture et ont inscrit 25 points en contre-attaque.
  • Après trois quarts temps, où il avait l’esprit ailleurs, Kyle Lowry (17 points, 9 rebonds, 6 passes) s’est réveillé en quatrième pour ramener les siens dans le match quasiment à lui seul. Malheureusement, il est aussi l’auteur de la faute qu’il a qualifié lui-même de « stupide », qui donne la victoire aux Warriors.

Les « moins »:

  • On a beaucoup reproché aux Raptors de ne pas provoquer de faute et ne pas aller sur la ligne des lancers francs. Dimanche soir, les hommes de Nick Nurse l’ont fait. Mais encore faut-il mettre les lancers. Le 14/22 (63%) dans cet exercice pèse lourd dans la balance. Deux petits lancers inscrits de plus et la victoire était au bout.
  • Nick Nurse a beau tout essayer sur le poste de pivot pour débuter la rencontre, il n’a pas encore trouvé la bonne formule. Le 5 de petite taille comprenant OG Anunoby en poste 5 aux côtés de Siakam n’a pas réalisé le début de match attendu. Après Baynes, Len et OG essayés à ce poste en tant que titulaire, il ne reste plus qu’une solution à Nurse. Elle vient de Montréal et se nomme Chris Boucher.
  • Conséquence de ce manque sur le poste de pivot, les Raptors ont subi au rebond et ont concédé 18 points en seconde chance.
  • Le duel des bancs à largement tourné à l’avantage des Warriors avec un 46-23 en leur faveur. Seul Boucher a passé la barre des 10 points. Flynn et Davis n’ont pas apporté les points espérés. Johnson et Watanabe ont eu un impact défensif, mais semblent trop limités de l’autre côté du terrain pour avoir une contribution offensive conséquente.
  • Norman Powell, titulaire, n’a pas enchaîné une troisième rencontre de bon niveau. Il finit avec 9 points à 3/8 au tir, 3 pertes de balle et un +/- de -10, le seul joueur du 5 de départ en négatif. Inconstance et déception sont les mots justes pour résumer son début de saison.

Toute l’actualité des Raptors au quotidien sur Twitter et l-express.ca avec Mike Laviolle, et chez notre partenaire dinostalk.com.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur