Un 4e album pour Swing

Partagez
Tweetez
Envoyez

Le duo franco-ontarien trad-pop-rock Swing a lancé son 4e album il y a deux semaines au 401 Mini Indy Go Karting dans l’ouest de Toronto. En pleine forme, Michel Bénac et Jean-Philippe Goulet, accompagnés de deux autres musiciens et leur habituel DJ, ont présenté leurs nouvelles chansons devant 300 élèves de la région et plus de 6500 spectateurs via le web de partout à travers l’Ontario.

La formation, qui offrait un mini album de cinq chansons intitulé Le temps s’arrête l’an dernier, revient cette année avec un album complet.

Ce 4e album éponyme regroupe les cinq chansons du EP Le temps s’arrête, auxquelles s’ajoutent cinq nouvelles compositions d’un nouveau EP intitulé La Folie, lancé en même temps… «pour que ceux qui se sont déjà procuré le premier EP n’aient qu’à se procurer le nouveau EP plutôt que l’album complet», explique Michel Bénac en entrevue à L’Express.

«De toute façon, la plupart des gens achètent maintenant les chansons individuelles.»

En effet, l’album sera principalement offert en téléchargement numérique. Seulement 3000 copies physiques seront en circulation, essentiellement vendues sur place après les spectacles.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Réalisé par John Nathaniel, ce 4e opus à saveur folk pop est moins politique et entre davantage dans l’univers personnel de Michel Bénac.

Notamment, la chanson C OKAY, qui parle d’espoir, a rejoint de nombreuses personnes avec son vidéoclip. La chanson s’est retrouvée dans le top 10 franco sur les ondes de CKOI à Montréal pendant plus de sept semaines.

Les dix pièces sont des compositions de Michel Bénac, très inspiré ces dernières années par sa blonde, son bébé, et d’autres changements dans sa carrière. Le violoniste Jean-Philippe Goulet, lui aussi occupé par sa vie familiale, a pris un peu de recul mais a travaillé surtout sur la musique et les arrangements.

En spectacle – «on est tout le temps en tournée», indique Michel Bénac, qui joue de la guitare mais qui est surtout chanteur – le duo fait maintenant appel à un batteur, à un multiinstrumentiste et toujours à un DJ, souvent mais pas toujours les mêmes.

Le lancement de Toronto est déjà suivi d’une tournée dans plusieurs coins de l’Ontario.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

L’un de ces arrêts, dans une école secondaire catholique du Nord de la province, coïncidait avec une journée spéciale consacrée au Règlement 17, la loi de 1912 qui interdisait le français dans les écoles de l’Ontario.

Michel Bénac raconte que les élèves ont été accueillis, le matin, par l’hymne national et la prière en anglais, puis par des cours en anglais. Revenant au français, les enseignants ont expliqué qu’ils appliquaient le Règlenent 17!

Les élèves n’étaient cependant pas au bout de leur surprise, car un spectacle imprévu du groupe Swing les attendait dans le gymnase.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur