Cinq chansons par année pour Swing

Le temps s’arrête

Partagez
Tweetez
Envoyez

Le duo folk-pop-trad franco-ontarien Swing (Michel Bénac et Jean-Philippe Goulet) vient de sortir un mini album (EP) de cinq chansons, Le temps s’arrête, cinq ans après leur troisième CD, Tradarnac.

«Mais cinq ans, c’est trop long», indique Michel Bénac en entrevue à L’Express. «Ce qu’on veut faire maintenant, c’est produire cinq chansons par année.»

Le temps s’arrête est disponible sur iTunes et d’autres plateformes numériques, et des copies seront vendues en marge de leurs spectacles, indique celui qui a composé les nouvelles pièces «plus personnelles», «plus folk que trad».

Jean-Philippe Goulet, lui, plus occupé cette année par la naissance d’un premier enfant, a participé surtout à la musique et aux arrangements. Le duo, qui habite à Ottawa, a enregistré dans un studio de Montréal.

Immensément populaire dans le milieu scolaire, Bénac et Goulet sont accompagnés en tournée par trois musiciens: un DJ, un batteur et un multi-instrumentiste (guitare, basse, mandoline…).

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Passion amoureuse

Le titre Le temps s’arrête «fait référence à l’euphorie amoureuse, cette période au début d’une relation où la logique semble s’arrêter comme le temps», explique Michel Bénac.

La pièce À mes côtés est littéralement une demande en mariage.

Face à face aborde le thème de la cyberintimidation, phénomène qui ne semble pas étranger à l’auteur-compositeur-interprète: «Quand on ne nous aime pas», raconte-t-il, «on utilise dans les médias sociaux des mots qu’on n’oserait jamais nous dire en face, des mots vraiment blessants.»

Le message aux jeunes, ici, est de prendre conscience de la portée de ce qu’ils peuvent diffuser sur Facebook ou dans une chaîne de textos, mais aussi, du point de vue de la victime, de faire face à la musique.

Le mini album fait aussi un clin d’oeil aux plaisirs des bayous américains avec une reprise de Louisiane, chanson de Ronald Bourgeois.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Toronto?

Le nouvel EP a été lancé à Sudbury (21 février), Ottawa (25) et Dieppe, N.B. (28) devant des salles combles. Le duo part ensuite en tournée de l’Ontario, du Québec et des Maritimes. Aucune date n’est encore arrêtée pour Toronto.

L’automne dernier, Swing avait fait la première partie de Mes Aïeux, au Randolph Theatre de Toronto, dans le cadre de Francophonie-en-fête.

Après plus de 10 ans de carrière, plus de 1500 spectacles partout au Canada et à l’étranger devant plus de 500 000 spectateurs. Swing a été finaliste aux prix JUNO 2009 pour l’album francophone de l’année, est récipiendaire de 12 prix Trille Or au Gala de la chanson et de la musique franco-ontarienne, et a remporté deux prix de la scène à Contact Ontarois.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur