Trois petits cochons de plus par portée

Le chercheur Allan King, de l'Université de Guelph.


4 novembre 2017 à 17h00

Un nouveau test de dépistage d’une anomalie génétique, développé à l’Université de Guelph, permet d’accroître la taille des portées chez les porcs.

Après plus de 25 années de recherche, le prof Allan King a décelé une anomalie chromosomique chez certains reproducteurs mâles, incluant les verrats (les porcs mâles), qui se traduit par la production de portées de plus petites tailles que la normale de 10 ou 12 porcelets, et il a mis au point un processus de dépistage génétique de cette anomalie de la fertilité.

«Chez les verrats, cette anomalie se traduit par une hypoprolificité: de 3 ou 4 porcelets ou moins par portée», explique M. King, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en biotechnologie de la reproduction animale au Collège vétérinaire de l’Ontario.

Un test sanguin

«Cela peut se traduire par des pertes de revenu pouvant aller jusqu’à 100 $ en moyenne par portée. Nous avons mis au point un test sanguin simple qui permet de déceler les verrats porteurs de l’anomalie chromosomique en question et d’écarter la source du problème de fertilité avant toute reproduction, garantissant à tout le moins la production de portées de taille moyenne.»

Environ 2% des porcs sont porteurs de l’anomalie.

Le test sanguin est une activité à forte intensité de main-d’œuvre au laboratoire, mais le processus que doivent suivre les producteurs porcins pour déceler l’anomalie chez leurs verrats est fort simple: il leur suffit d’envoyer un échantillon sanguin par la poste à M. King au laboratoire d’hygiène vétérinaire de l’Université de Guelph.

Entreprise de dépistage

M. King a commencé cette recherche génétique dans les années 1970 et a passé la dernière année à évaluer le marché des tests génétiques commerciaux.

Le résultat de ses efforts est le lancement de Karyotekk, une nouvelle entreprise avec une capacité accrue en matière d’analyse et de dépistage du chromosome anormal.

M. King et son équipe ont déjà aidé les éleveurs de porcs de tout le Canada en menant des activités d’analyse et de dépistage, et ils sont impatients d’en faire plus pour eux.

«Nous améliorons la génétique porcine du Canada, mais cette recherche et ce processus de dépistage pourraient avoir des applications internationales», affirme-t-il en ajoutant qu’il a déjà reçu des demandes venant d’autres pays ayant un intérêt pour le test génétique.

Les activités d’analyse et de dépistage peuvent également être utilisées pour des espèces comme les bestiaux et les chevaux.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Hommage à la «robe Dôme» d’Iris van Herpen au ROM

Stylianos Pangalos
Le musée a accueilli le réalisateur Stylianos Pangalos et l'architecte Philip Beesley pour une ciné-conférence sur le thème de l'art, de la mode et...
En lire plus...

18 septembre 2018 à 11h00

Pénurie d’enseignants : les professionnels de l’immersion prennent les devants

immersion
Campagne de valorisation de la profession et portail de recrutement
En lire plus...

18 septembre 2018 à 9h00

Le marathon, c’est dans nos gènes

coureurs
Des changements anatomiques ont sans doute permis à nos ancêtres de devenir de bons coureurs d’endurance: un avantage évolutif.
En lire plus...

18 septembre 2018 à 7h00

Balade à Toronto : Gémeaux pour la meilleure composante numérique

Balade à Toronto
Au récent gala des prix de la télévision francophones du pays, 6 émissions sur 150 provenaient de l'extérieur du Québec...
En lire plus...

17 septembre 2018 à 16h55

Le Toronto Wolfpack sort victorieux d’une rencontre historique

Toronto Wolfpack - Toulouse Olympique
Le Toronto Wolfpack a battu 13-12 le Toulouse Olympique lors d'une rencontre de rugby à treize historique ce samedi au stade Lamport.
En lire plus...

17 septembre 2018 à 15h00

La démocratie pour de vrai… ou presque!

PFJA
Deuxième édition du Parlement francophone des jeunes des Amériques
En lire plus...

17 septembre 2018 à 13h10

Une nouvelle saison pour Oasis sous les meilleurs auspices

AGA Oasis membres
Bilan annuel plutôt favorable et encourageant à l'assemblée générale d'Oasis Centre des femmes.
En lire plus...

17 septembre 2018 à 13h00

Vins jurassiens et plats gourmets au Notre Bistro

Le Notre Bistro
Une fois par mois, Le Notre Bistro organise une soirée dégustation de vin accompagnée de plats raffinés. Cette semaine, L'Express a eu la chance de...
En lire plus...

17 septembre 2018 à 11h00

Le scénariste d’une série culte en France s’installe à Toronto

Scènes de ménages
Yannick Hervieu, scénariste pour Scènes de ménages en France, s'est installé à Toronto depuis quelques semaines
En lire plus...

17 septembre 2018 à 11h00

À la découverte du village de Blue Mountain

Après les plages de Wasaga, L’express de Toronto vous emmène pour une Visites Express estivale au village de Blue Mountain.
En lire plus...

17 septembre 2018 à 10h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur