Trille Or: Toronto en bonne posture avec Amélie, Tricia et Les Chiclettes

Gala le 21 mars

Partagez
Tweetez
Envoyez

Plusieurs groupes ou artistes torontois pourraient s’emparer de Prix Trille Or, ce jeudi 22 mars, lors du Gala Trille Or qui récompense les artistes franco-ontariens. Amélie et les Singes bleus, Tricia Foster et Les Chiclettes sont en lice dans plusieurs catégories et L’Express leur a demandé ce que représentaient pour elles les Prix Trille Or.

Les Chiclettes, dont fait partie Nathalie Nadon, font face à une rude concurrence dans les catégories meilleur groupe, découverte et groupe ou artiste ayant le plus performé en dehors de la province.

Mais Les Chiclettes ont de bonnes chances de séduire le jury, elles qui ont donné 70 spectacles dans l’année, dont 25 en Ontario. Les Prairies, le Québec, le Yukon entre autres et même la France ont pu découvrir le talent des trois filles.

Entre théâtre et chanson, leur spectacle cabaret a su rassembler les foules. «Quand on s’est assises avec Geneviève Cholette pour se dire qu’est ce qu’on veut faire, fallait parler business», se souvient Nathalie Nadon. «En Ontario la concurrence est rude. Il fallait trouver ce qui n’avait pas encore été fait.»

Les Chiclettes ont tout d’abord monté leur spectacle, puis enregistré un album, plus comme support qu’autre chose.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Cabaret et théâtre

«Nous on aimait le cabaret, le swing, la théâtralité. C’est complètement différent du guitare-voix. Le public est vraiment attiré par ça au Canada», explique Nathalie Nadon, à quelques jours de la performance des Chiclettes au Gala Trille Or.

Lors de leur tournée en France à l’automne dernier, Geneviève Cholette, Julie Kim et Nathalie Nadon ont également rencontré un succès retentissant. «C’est là qu’on a vendu le plus d’albums. Les gens voulaient garder l’esprit du spectacle.»

Au téléphone, Nathalie Nadon n’espère pas à tout prix gagner un Trille Or et se dit déjà ravie que Les Chiclettes soient nominées dans trois catégories.

«Un prix c’est sûr que ça a de l’importance, mais une nomination ça reste une nomination. Pour nous on prend ça comme un ‘bravo ‘. En plus on joue au gala, ça m’a fait vraiment plaisir!», se réjouit l’artiste torontoise.

La planète des Singes

En plus des Chiclettes, qui devraient assurément faire swinger le public du Gala, Toronto peut compter sur Amélie et les Singes bleus pour remporter des Trille Or.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

En solo, Amélie a déjà ramené chez elle quatre Trille Or en 2007. «Là avec le groupe, c’est un différent projet», dit-elle. Elle a rejoint Les singes bleus en 2007, l’année où elle a remporté ses Trille Or.

«Je voyais ça comme un changement et ça me permettait de continuer de chanter», explique-t-elle. «Là d’être en nomination, c’est un bel encouragement de la part de la région où on vit. C’est bien d’être reconnu chez soi.» 

Avant même de penser à soulever un trophée, Amélie est déjà «très contente d’être en nomination dans quatre catégories dont celle de la chanson Radio-Canada pour Avec toi.

Et si Amélie devait donner des Prix, à qui les donnerait-elle? Elle se prête au jeu et annonce: «Mon artiste coup de cœur c’est Tricia Foster. Son dernier album (Négligée), c’est vraiment rendu à un autre niveau! Sinon j’aime bien Andrea et Luc, c’est un super beau projet.»

Une occasion de célébrer

Dernière artiste francophone torontoise (depuis peu!), Tricia Foster pourrait bien repartir les bras pleins de Trille Or, elle qui en a déjà gagné une demi-douzaine. Nominée notamment en tant que meilleur interprète féminine, auteur-compositeur-interprète et meilleur album, Tricia avoue être un peu gênée avec l’idée des Prix.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«On se connait tous! Moi je vois plutôt ça relax, comme une grande fête et l’occasion de se célébrer.»

En 2005, Tricia remportait le Prix Trille Or découverte et reconnait que cela offre «une visibilité à plus grande échelle». «C’est diffusé sur Radio-Canada presque partout!», dit-elle.

Solidaire envers ses camarades artistes, Tricia insiste sur le fait que «les gens qui ne gagnent pas de prix sont aussi ‘malades’ que ceux qui en gagnent. Le fait de gagner est moins important que celui d’être nominée», indique-t-elle.

Vétérans et relève

Artiste parmi les plus importantes à être nominée, avec entre autres Damien Robitaille et Andrea Lindsay, Tricia Foster trouve que le gala est bien équilibré, avec de la place pour la relève, comme pour ceux qui sont là depuis longtemps.

«C’est important de revoir ceux qui sont là depuis plusieurs années. Damien a un super album et mérite toutes ces nominations», avance-t-elle.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Si elle est «fière» de tout le monde, Tricia donnerait des Prix au groupe Pandaléon, ou Medhi Cayenne Club ou encore à la jeune Gabrielle Goulet, qui lançait son album tout récemment.

En attendant, Tricia ne se met pas plus de pression que ça et attend le gala avec impatience. «N’importe quel prix, ça serait cool!», conclut-elle.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur