Transport: 16 milliards $ en chantier, mais la région métropolitaine a besoin du double

Metrolinx recommande 24 hausses de taxe et de frais

Partagez
Tweetez
Envoyez

«La région du grand Toronto et de Hamilton (RGTH) est confrontée à une crise de l’engorgement routier qui coûte à notre économie quelque 6 milliards $ par année et qui détériore la qualité de vie des résidents.»

C’est ce que rappelait lundi le ministre ontarien des Transports et de l’Infrastructure, Glen Murray, en accusant officiellement réception de la stratégie d’investissement de Metrolinx, l’agence provinciale-municipale chargé de la conception du réseau de transport pour la région métropolitaine.

«La Province s’est engagée à choisir et à créer un mécanisme de revenu pour financer cet investissement historique dans le transport en commun», a indiqué le ministre libéral.

«Les recommandations de la stratégie de Metrolinx seront un facteur important dans le processus décisionnel du gouvernement.»

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

16 milliards $ de nouvelles lignes de chemins de fer, de métro et d’autobus sont présentement en chantier dans la RGTH, mais «nous ne pouvons pas en rester là», indique le pdg de Metrolinx, Bruce McCuaig. Selon diverses estimations, il en faudra le double.

Le gouvernement provincial est donc à la recherche de nouveaux mécanismes de financement des futurs projets, et considère notamment une augmentation de la TVH (taxe de vente harmonisée) de 13% à 14%, une hausse de la taxe sur l’essence de 5¢, une taxe sur les frais de stationnement et des voies à péage sur les autoroutes.

Cette dernière option est plus controversée, ayant été rejetée à la fois par le Conseil municipal de Toronto et par les partis d’opposition à Queen’s Park.

Le Conseil municipal de Toronto a d’ailleurs rejeté presque toutes les 24 options de financement des nouveaux projets de transport en commun identifiées par Metrolinx, le maire Rob Ford suggérant plutôt à la province de rationaliser l’ensemble de ses dépenses afin de dégager du financement pour les nouvelles lignes de trains et de métro.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur