En partenariat avec
Campus Glendon

Technologies VS vie privée: le professeur Evan Light au coeur du débat à Glendon

Evan Light, professeur de communication au campus Glendon de l'Université York.
Partagez
Tweetez
Envoyez

La question de la protection de la vie privée face à l’émergence des nouvelles technologies se pose depuis une soixantaine d’années déjà, mais on a atteint aujourd’hui «un point de non-retour», selon le professeur de communication Evan Light à Glendon, le campus bilingue de l’Université York.

«C’est plus dangereux, car la technologie nous dépasse», dit-il en entrevue à L’Express. «Cela se voit particulièrement avec l’intelligence artificielle, car on ne connaît pas son impact sur la vie privée.»

Il prévient que le développement des technologies avance vite, mais pas les politiques ou la philosophie. «L’être humain est envahi par les nouvelles technologies, mais le savoir suit lentement», résume-t-il.

Le prof Evan Light sur le campus Glendon.

De la théorie à la pratique

En ce moment, «on travaille sur la circulation des savoirs par le biais des violences qui touchent l’homme. On parle ainsi des violences contre les femmes, du racisme et des problèmes liés à la protection de la propriété intellectuelle, tout en les reliant à la communication», nous explique-t-il.

Evan Light précise que l’objet de son enseignement est de «créer une connexion entre tous ces sujets permettant aux étudiants d’acquérir des exemples pratiques de protection de la vie privée».

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Cet hiver, le professeur donne des cours de méthodologie, à la fois expérimentaux et pratiques en raison de l’utilisation d’outils émergents, permettant aux étudiants de développer un goût pour l’expérimentation et de bâtir un réseau de chercheurs sur plusieurs domaines.

Comme la majorité des professeurs à Glendon, Evan Light enseigne à la fois en anglais et en français.

Un parcours atypique

Lorsque L’Express l’interroge sur son choix d’enseigner cette discipline, c’est l’occasion pour Evan Light de revenir sur son parcours professionnel, plutôt atypique.

Il a commencé par une carrière dans l’informatique avant de reprendre des études en communication et nouvelles technologies à l’Université du Québec à Montréal (UQAM).

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«Il me fallait un nouveau défi; enseigner en était un, tout en restant dans le domaine informatique. Cela m’a également permis d’apprendre le français», nous confie-t-il.

Son travail lui a donné le goût de connaître davantage les besoins du monde d’aujourd’hui liés à l’émergence des nouvelles techniques.

Sur le campus Glendon de l’Université York, au 2275 Bayview à l’angle de Lawrence Est.

Un cursus recherché

À Glendon, ce sont près d’une soixantaine d’élèves qui suivent ce cursus. De nombreux étudiants viennent également de l’extérieur et de l’étranger assister à certains de ses cours. 

Pour Evan Light, cette diversité est très enrichissante, car «l’approche des nouvelles technologies est différente selon l’endroit où on a grandi sur le globe». 

La demande est forte dans ce domaine: le monde d’aujourd’hui impose des développements technologiques récurrents, que les étudiants apprennent à apprivoiser dans ce cours.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Cet enseignement est particulier pour le professeur, car c’est un domaine que les étudiants connaissent parfois mieux que lui. «Les jeunes sont baignés dans la technologie et nous apprennent parfois autant que nous leur apprenons sur le sujet.» L’échange est alors au coeur de ce cursus.

Futurs journalistes, politiques, chercheurs…

Les jeunes qui choisissent les cours enseignés par Evan Light sont souvent formés à devenir journalistes, car ce cursus a pour objet central la communication et la politique. Certains étudiants se destinent également à la recherche ou la publicité. 

Evan Light semble ravi de voir certains de ses étudiants rentrer dans le monde professionnel alors que «ce n’est que la 3e année du programme. Cela donne la possibilité de suivre les étudiants dans leur parcours», se réjouit-il.

En partenariat avec

Campus Glendon

Glendon offre une formation universitaire unique au Canada – et au-delà de nos frontières – de par ses programmes d’études de qualité, l’expérience offerte sur son campus et son engagement envers le bilinguisme. En savoir plus.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur