Système judiciaire à deux vitesses

Partagez
Tweetez
Envoyez

L’adolescence est souvent la période la plus vulnérable de la vie. C’est une période où nous allons entrer en contact avec des drogues et de l’alcool pour la première fois. C’est le temps où nous allons parfois prendre de mauvaises décisions. Mais, toute mauvaise décision est suivie par une conséquence, n’est-ce pas? Pas dans le cas du jeune adolescent riche Ethan Couch.

Cet Américain de 16 ans est responsable d’avoir tué quatre personnes et d’en avoir blessé deux autres dans un accident de voiture, lorsqu’il était saoul.

L’accident fatal s’est passé à environ 11h45 du soir, le 15 juin 2013. Ethan et ses amis sont montés dans la voiture et roulaient à environ 112 km/h dans une zone d’environ 64 km/h. Lorsque le jeune a perdu contrôle, la voiture a heurté un SUV en panne, son propriétaire et trois citoyens en train d’aider, les tuant tous sur le coup.

Deux des amis de Couch qui étaient avec lui dans la voiture ont été gravement blessés. L’un d’entre eux n’est même plus capable de bouger ou parler à cause d’une lésion cérébrale. Le niveau d’alcool de Couch était de 0.24, ce qui est trois fois plus que la limite légale des adultes pour conduire! La consommation d’alcool est pourtant interdite aux mineurs.

Il est aussi à noter que l’adolescent était sous l’influence du Valium, une drogue de prescription, lors de l’accident.
Normalement, dans ce genre de situation, peu importe l’âge, la race ou la classe sociale, le coupable devrait écoper de plusieurs années de prison. Pourtant, Ethan Couch s’en est sorti avec seulement une période de probation de 10 ans et l’obligation d’aller à un centre de réhabilitation spécialisée en alcoolisme, en Californie.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le coût du centre de réhabilitation est d’environ 500 000 $ par an, payé par les parents d’Ethan.

De plus, un psychologue cité par la défense a fait valoir que l’adolescent n’est pas responsable de ses actes. Le Dr Miller blâme son comportement sur les parents d’Ethan, affirmant qu’ils lui donnaient tout ce qu’il voulait et que le jeune n’avait pas l’habitude d’affronter des conséquences.

Cette affirmation, selon moi, est absolument ridicule considérant tous les événements similaires dans l’histoire du système judiciaire américain qui ont été traités très différemment.

Bref, cette situation désastreuse aux États-Unis est une occasion de se questionner sur la valeur du système judiciaire. L’argent peut-il avoir le pouvoir de minimiser les conséquences de nos actes? Le rang social des accusés ne devrait pas être pris en considération par les tribunaux.

Déjà, la juge Jean Boyd, de la Cour du Texas, qui a décidé du sort d’Ethan Couch, faisait l’objet d’une pétition commencée sur le site web change.org exigeant de la destituer.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

En effet, en mars 2012, un adolescent afro-américain, moins privilégié, a donné un coup de poing au jeune Mark Gregory, qui par la suite a frappé sa tête sur le trottoir et est décédé.

La juge a condamné l’adolescent afro-américain, âgé de 14 ans, à 10 ans de prison pour ce meurtre. Ici: 10 ans de prison à un jeune Afro-Américain. Plus tard: aucune véritable charge contre Ethan Couch, riche Américain blanc! Serait-il aussi question de racisme?

* * *
Cet article est produit pour L’Express par des étudiants du Collège français, au centre-ville de Toronto, dans le cadre d’un partenariat supervisé par l’enseignant Bertrand Ndeffo.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur