Surpêche: ne blâmez pas Saint-Pierre et Miquelon


28 novembre 2006 à 0h00

Réponse à l’article d’Aurélie Lebelle «Brian Mulroney et François Mitterrand: l’âge d’or des relations franco-canadiennes» publié dans L’Express du 14 novembre.

En premier lieu la question concernant les îles Saint-Pierre et Miquelon. Simpliste à l’extrême, elle ne devrait pas être ainsi posée à un ancien Premier ministre mais à un historien, ou à un journaliste qui aurait étudié le sujet. Je me permets donc de vous répondre au nom de la vérité -historique.

Saint-Pierre et Miquelon, collectivité territoriale de la République française, dernier bastion de la France en Amérique du Nord, possédait autrefois une économie centrée sur la pêche à la morue, comme sa voisine toute proche, l’île de Terre-Neuve.

Or la pêche sur les bancs de Terre-Neuve a toujours été gérée par des technocrates et des politiciens fédéraux avec les résultats que l’on connaît. Mettre la faute sur la surpêche étrangère a toujours rapporté des voix sur le plan provincial et fédéral, et les premiers coupables n’étaient certainement pas les pêcheurs des îles Saint-Pierre et Miquelon. L’abus des ressources halieutiques des bancs de Terre-Neuve fut causé par de nombreuses nations dont l’Espagne, le Portugal, la Corée, le Japon, et d’autres encore.

Le conflit qui a sévi entre la France et le Canada a très certainement été imputable aux questions de quotas de pêche, mais la cause première fut celle de la délimitation de la zone économique exclusive des nations respectives (la question des 200 milles marins). Cette question fut tranchée en juin 1992 par un tribunal international. L’étrange décision (il suffit de regarder une carte pour constater ceci) favorisa largement le Canada au détriment des îles Saint-Pierre et Miquelon.

Est-il utile ici de soulever la question des méthodes malhonnêtes du gouvernement canadien qui n’hésita pas à utiliser le réseau d’espionnage Échelon pour connaître à l’avance la position française? La décision de 1992 étant sans appel, sans doute pas, mais les relations franco-canadiennes pourraient de nouveau devenir tendues autour de la question du plateau continental conséquent aux nouvelles lois internationales. Le Canada continuera-t-il de faire tout ce qui est possible pour écraser économiquement et politiquement ces îles?

Pour revenir aux commentaires de M. Mulroney, il est inexact d’imputer aux îles Saint-Pierre et Miquelon la question de la surpêche sur les bancs de Terre-Neuve.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

La future fusée de la NASA a-t-elle encore une utilité?

science
La NASA prépare depuis 2011 une nouvelle fusée géante, appelée SLS, censée ramener les Américains en orbite, sur la Lune et même les envoyer...
En lire plus...

Le budget d’un gouvernement aux abois

Le gouvernement libéral de Justin Trudeau profite d’une augmentation de ses revenus légèrement plus forte que prévu, ces deux dernières années, pour les réinjecter...
En lire plus...

21 mars 2019 à 16h30

La Semaine de la francophonie lancée en beauté

Il y avait foule, mercredi soir, au cocktail d’ouverture de la Semaine de la francophonie torontoise dans l’édifice des anciennes imprimeries du Toronto Star.
En lire plus...

21 mars 2019 à 12h45

La Bourse #JEMAIME : un coup de pouce féminin

Les Chiclettes réitèrent pour une troisième année l’expérience de la Bourse #JEMAIME destinée aux projets de femmes franco-ontariennes. Une soirée d’échanges et de spectacles...
En lire plus...

21 mars 2019 à 11h00

Le français en dernier à l’ONU

langues officielles
Comment l’ONU, qui a six langues officielles, peut-elle publier en anglais un document de 18 pages concernant un dossier canadien, le rendre disponible au...
En lire plus...

21 mars 2019 à 9h00

Les incontournables recueils de poésie en Ontario français

La Journée mondiale de la poésie est célébrée chaque année le 21 mars. Pour souligner l’événement, la professeure Lucie Hotte de l’Université d’Ottawa a...
En lire plus...

21 mars 2019 à 7h00

Une police toujours plus ouverte sur la francophonie

Engagement, diversité culturelle, inclusivité: tels furent les maîtres-mots de la fête francophone annuelle de la police de Toronto ce mercredi 20 mars dans ses...
En lire plus...

20 mars 2019 à 16h40

747 millions de francophones attendus d’ici 2070

La nouvelle édition de «La langue française dans le monde» confirme une nouvelle fois le déplacement de son centre de gravité vers l’Afrique. L'étude...
En lire plus...

20 mars 2019 à 14h00

Criée du Manifeste franco-ontarien au Monument Notre Place

Monument franco-ontarien Toronto
Des députés provinciaux et leaders communautaires se sont rassemblés ce mercredi matin 20 mars au Monument franco-ontarien Notre Place, au sud de l’Assemblée législative...
En lire plus...

20 mars 2019 à 12h50

Pour qu’on puisse vivre dans la langue de son choix

Plan d'action langues officielles
La modernisation de la Loi sur les langues officielles passera par des discussions nationales. Entretien avec la ministre du Tourisme, des Langues officielles et...
En lire plus...

20 mars 2019 à 11h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur