Sugar Sammy en tournée Just For Laugh pour renouer avec le public anglophone

Avec Gina Brillon et Alonzo Bodden

Gina Brillon, Sugar Sammy, Alonzo Bodden.

Gina Brillon, Sugar Sammy, Alonzo Bodden.


9 octobre 2017 à 8h15

L’humoriste québécois Sugar Sammy est la tête d’affiche de la tournée canadienne Just For Laugh 2017 qui le mènera notamment au Massey Hall de Toronto le 26 octobre.

C’est la seconde fois que Sugar Sammy anime ce spectacle, qui transporte le célèbre festival montréalais d’humour dans 12 villes du pays. Cette 17e édition fait connaître les humoristes américains Gina Brillon et Alonzo Bodden.

«Je vais blaguer et jaser avec la foule avant de présenter Gina, puis Alonzo, et de revenir avec eux sur scène; en tout ça va faire une heure et demie de spectacle», indique Sugar Sammy en entrevue à L’Express. «Nous avons tous les trois un humour et des thèmes différents qui se complètent bien», croit-il.

Sugar Sammy
Sugar Sammy

Carrière en français

Sugar Sammy, natif du quartier multiculturel de Côte-des-Neiges, dans une famille indienne anglophone avec des voisins haïtiens, italiens, arabes et même quelques québécois de souche, a d’abord fait carrière en anglais avant de passer au français et de triompher au Québec et, depuis l’an dernier, en France (où il retourne cet automne).

Le festival torontois Francophonie en Fête l’avait invité au printemps 2016 au théâtre Randolph, où il avait présenté des extraits de son matériel classique et de son spectacle You’re Gonna Rire, dans lesquels il se moque des accents et des travers de tous les groupes culturels… surtout ceux qui sont présents dans la salle.

«C’est de la provocation, mais ce n’est jamais méchant», assure-t-il. Et s’il s’attaque à des problèmes ou des tensions sociales, «c’est justement pour permettre aux gens de les oublier ou de s’en libérer».

Gina Brillon
Gina Brillon

Anthropologue

Il reste plus populaire en français au Québec et en France qu’en anglais au Canada et aux États-Unis, «mais ça va peut-être finir par s’égaliser» avec la tournée Just For Laugh et avec d’autres projets à venir en anglais. Il rentre d’ailleurs d’une tournée estivale de 40 spectacles aux États-Unis.

Pour chacun de ces nouveaux publics «très différents», il doit effectuer des recherches «presque anthropologiques» sur le terrain et monter, chaque fois, un tout nouveau spectacle, avec des thèmes et des références appropriés. Jusqu’à maintenant, il s’est produit à quelque 1500 reprises dans 29 pays en français, anglais, hindi et punjabi.

Fera-il aussi un jour du cinéma ou autre chose que de la comédie? «Peut-être, mais jamais aux dépens du stand-up» qu’il adore et qu’il compte faire pendant encore très, très longtemps.

Alonzo Bodden (Photo: Todd Rosenberg)
Alonzo Bodden (Photo: Todd Rosenberg)

Un noir et une latino

Alonzo Bodden s’est fait connaître par la série télévisée Last Comic Standing. Il s’est démarqué cet été à Montréal au festival Just For Laughs, et il a souvent diverti les soldats américains aux quatre coins du monde. Il a animé 101 Cars You Must Drive au canal Speed et America’s Worst Driver au canal Travel. Au cinéma, le grand noir a surtout joué des rôles de gardiens de sécurité et de gardes du corps!

L’actrice, comédienne et écrivaine latino Gina Brillon a toujours été aussi humoriste. Au fil d’une carrière qui tire dans toutes les directions, elle a participé à de nombreux spectacles et émissions de variétés.

Le groupe Juste pour rire a maintenant des permanences à Montréal, Toronto, Vancouver et Sydney. Ses Gags passent à la télé dans 135 pays et 95 lignes aériennes. Son festival montréalais fête cette année ses 35 ans et acueille maintenant 2 millions de spectateurs par été.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

On est de plus en plus «connecté» sur notre santé

Les médecins se méfient encore des bidules permettant à leurs patients de mesurer eux-mêmes leur état de santé. (Photo: Hamza Butt / Flickr / Creative Commons)
Applications capables de surveiller poids, tension, glycémie, alimentation, exercice...
En lire plus...

17 octobre 2017 à 14h44

Ateliers de théâtre

1-1
Amoureux du théâtre bonjour, Vous êtes francophone ou francophile? Ekin Agency Arts offre des ateliers de théâtre intensifs en francais Coprs, espace et voix: – prise de parole en...
En lire plus...

ONU: on attend beaucoup du Canada

L'ambassadeur du Canada à l'ONU, Marc-André Blanchard.
Des objectifs de développement durable ambitieux
En lire plus...

16 octobre 2017 à 18h54

Un jardin de plantes médicinales cérémoniales chez Manuvie

Devant le jardin au QG de Manuvie: le sous-ministre adjointy Shawn Batise;  Peter Wilkinson, vice-président principal des Affaires réglementaires et publiques à la Financière Manuvie; l'ainé Gary Sault de la Première Nation mississauga de New Credit; David Zimmer, le ministre ontarien des Relations avec les Autochtones et de la Réconciliation; la sous-ministre Deborah Richardson.
Réconciliation avec les Premières Nations
En lire plus...

16 octobre 2017 à 18h06

Un «happening» sur l’enracinement de la francophonie à Toronto

Marie-Claire Marcotte et Maxime Robin (Photo:Manuel Verreydt)
Pour les 50 ans du TfT
En lire plus...

16 octobre 2017 à 9h00

Profitez de votre soirée dans Yorkville

Le Heliconian Hall: la seule église en bois encore debout à Toronto.
Avant et après le concert de Benoît LeBlanc au Heliconian
En lire plus...

16 octobre 2017 à 8h55

Lisa Simone: 1000 vies pour atteindre la sérénité

Lisa Simone (Photo: Alexandre Lacombe)
À la place des arts de St. Catharines le 26 octobre
En lire plus...

16 octobre 2017 à 8h53

Un mystérieux portrait de la princesse Anastasia

Jim Watt et Veronica Kvassetskaia-Tsyglan tenant le portrait d'Anastasia.
Bientôt dévoilé au Arts and Letters Club de Toronto
En lire plus...

16 octobre 2017 à 8h52

Protéger l’environnement de/pour l’humanité

Plastic China, de Wang Jiuliang
Des films percutants au festival Planet In Focus du 19 au 22 octobre
En lire plus...

16 octobre 2017 à 8h50

Les réalisatrices autochtones veulent casser les clichés

Six femmes autochtones du court-métrage Creatura Dada.
18e édition du festival du film autochtone ImagiNATIVE
En lire plus...

16 octobre 2017 à 8h45

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur