Sudbury: des services de santé gratuits à la Clinique Boréal

Partagez
Tweetez
Envoyez

Le Collège Boréal vient d’ouvrir une clinique de santé au 2e étage de la pharmacie Bradley, sur l’avenue Notre Dame à Sudbury. Grâce à une entente entre le Collège, la pharmacie et l’école secondaire du Sacré-Coeur, les étudiants Collège Boréal sont maintenant en mesure d’offrir certains services de santé gratuits à l’ensemble de la communauté du Grand Sudbury.

Le Consortium national de formation en santé (CNFS: 11 collèges et universités du Canada qui offrent des programmes d’études en français dans diverses disciplines de la santé) appuie ce projet communautaire qui assure la prestation de services de santé tels que des services de physiothérapie et d’ergothérapie, en soins infirmiers auxiliaires, de massothérapie ainsi que d’hygiène dentaire. Les étudiants inscrits à un programme de l’École de sciences de la santé du CollègeBoréal auront l’occasion de travailler à la clinique dans le cadre d’un stage et de mettre en pratique les notions et les connaissances théoriques apprises durant leurs études.

Les étudiants et étudiantes du Collège Boréal qui travailleront sous la supervision de personnes qualifiées seront en mesure d’offrir gratuitement les services suivants: vérification de la température, du pouls et de la pression artérielle, massages thérapeutiques, examens buccodentaires, conseils en matière de promotion de bonnes habitudes de santé, entre autres.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Les élèves de l’École secondaire du Sacré-Coeur qui suivent une Majeure haute spécialisation en santé et bien-être profiteront également de ce partenariat, car ils auront l’occasion d’acquérir une expérience pratique sur le terrain lors d’un placement COOP à la Clinique santé Boréal.

«Ce projet vise non seulement à permettre à nos étudiants d’acquérir une expérience pratique dans leur domaine d’études, mais à faciliter l’accès à des services de santé dont dépendent les familles de notre collectivité», explique Pierre Riopel, lr président du Collège Boréal.

«Il est important que les Franco-Ontariens aient accès à des services de santé dans la langue de leur choix», de dire Kim Morris, doyenne de l’École des sciences de la santé. «Je suis fière de faire partie d’un tel partenariat communautaire.»

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur