Simon Jalbert: une idée à la minute

Simon Jalbert


15 octobre 2018 à 14h30

À 28 ans, Simon Jalbert a déjà cinq entreprises à son actif. Brillant, talentueux et légèrement hyperactif, le fondateur de Traction House, spécialisée dans le marketing ciblé à Toronto, fait le point avec L’Express sur son parcours hors du commun.

Simon n’en est pas à son premier rodéo, ayant créé sa première entreprise à 18 ans, alors qu’il était étudiant à l’université d’Halifax.

L’idée lui est venue en lisant un livre. «Un gars qui était dans la finance à New York livrait des bagels dans les entreprises. […] Je me suis dit que je savais ce que j’allais faire pour être millionnaire», dit-il en souriant.

Quand on lui demande d’où lui viennent ses idées, il répond simplement: «Si tu remarques quelque chose qui te gave, demande-toi si tu es le seul. Ensuite, renseigne-toi autour de toi pour savoir s’il y a des gens qui seraient prêts à payer pour ce service. Si la réponse est oui, là tu tiens une business.»

Chadd Weston et Simon Jalbert, fondateurs de Traction House, dans leur bureau du 180 rue John à Toronto.

Une passion pour le basket

À 12 ans, Simon tient pour la première fois un ballon de basketball dans les mains. C’est le début d’une grande histoire d’amour. Pas vraiment sportif au départ, il devient accro et s’entraîne dès qu’il le peut en commençant par une séance tôt chaque matin.

Il s’entraîne d’abord seul. «Au Nouveau-Brunswick, en 2003, c’était le hockey ou rien.»

Pendant plusieurs années, il essaie de rentrer dans l’équipe provinciale sans succès. Les entraîneurs lui conseillent même d’abandonner. Mais, à 16 ans, il réalise enfin son rêve. Sélectionné pour jouer en provincial, il finit par se faire remarquer et embarque dans une aventure nationale avec l’équipe Nike du Canada.

Vous avez dit tenace?

Ténacité et résilience

Pour Simon, entreprendre, c’est surtout savoir faire face en cas de coup dur. «Il y a plein de choses qui t’arrivent dans la vie, ça te stresse, tu penses que tu ne vas jamais t’en sortir, mais rien n’est jamais si grave», explique-t-il. «Tu trouves toujours une façon d’en tirer avantage.»

Tirer le meilleur de chaque situation, c’est certainement ce qui l’a aidé à s’en sortir, car sa vie de jeune entrepreneur n’a pas toujours été de tout repos.

À 25 ans, alors que son entreprise commence à battre de l’aile, son compte en banque est presque à sec. Heureusement, grâce à son réseau, il trouve vite un emploi qui lui permet de remonter la pente et lui donne l’idée de créer Traction House.

Ne jamais se coucher fâché

Si cette aptitude à rebondir lui est venue assez naturellement, l’expérience lui a également appris l’importance de «cultiver ses amis et de bien communiquer».

Son mantra, «ne jamais se coucher fâché», il l’applique au quotidien, notamment dans sa relation avec son partenaire Chadd Weston.

Quant à l’amitié, Simon avoue n’avoir pas toujours su l’entretenir. «Quand j’ai commencé ma première business, c’est quelque chose que je ne faisais pas et quand les choses n’allaient pas très bien, je n’avais personne à qui parler», confit-il.

Depuis, Simon a appris à bien s’entourer notamment depuis qu’il a été choisi pour participer à Next Canada (à l’époque appelé Next 36), qui l’amène à s’établir à Toronto en 2012.

C’est durant cette aventure qu’il a rencontré ceux qu’il considère désormais comme ses meilleurs amis, ainsi que sa compagne, des piliers qui l’aident à rester motivé pour affronter les défis du quotidien. «Tu es pressé, c’est correct, mais garde toujours du temps pour tes amis.»

Penser grand

Pour conclure, Simon nous livre le conseil qu’il aurait voulu entendre quand il a commencé: «Tu penses probablement trop petit. Si tu penses à quelque chose d’extraordinaire, ne te dis pas que quelqu’un de plus intelligent va le faire, fonce! Si tu commences à penser plus grand, ça va t’ouvrir plus d’opportunités.»

Simon Jalbert

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

La moitié des Canadiens diminueraient leur consommation de viande

Les Canadiens seraient de plus en plus disposés à délaisser la viande pour se tourner vers des repas aux alternatives végétales.
En lire plus...

19 novembre 2018 à 7h00

L’écriture est toujours une aventure

roman
«Le plus dangereux, c’est pas les cerveaux fêlés qui nous écrivent. C’est ceux qui veulent nous faire taire.»
En lire plus...

18 novembre 2018 à 9h00

Quiz : L’Europe de l’Est

quiz
Ce qu'on appelle l'Europe de l'Est comprend surtout des pays de culture slave.
En lire plus...

18 novembre 2018 à 7h00

Formation en agriculture : le Collège Boréal présent en Haïti

Haïti
Le Collège Boréal est partenaire avec la Fondation Paul Gérin-Lajoie dans un projet pour une socio-économie durable en Haïti.
En lire plus...

17 novembre 2018 à 11h00

Il y a 100 ans, la grippe espagnole frappait la planète

pandemie, épidémie
Saviez-vous que l’on doit la création du ministère fédéral de la Santé à la grippe espagnole?
En lire plus...

17 novembre 2018 à 9h00

Téléphone cellulaire et cancer : pas pire que le hasard

cancer
Une étude aurait apporté «certaines preuves» d’un lien entre le téléphone cellulaire et l’apparition de tumeurs. Mais on n'a pas fait mieux – ou...
En lire plus...

17 novembre 2018 à 7h00

Les Leafs s’en sortent face aux Ducks après un match très serré (2-1)

Les Leafs l'emportent dans la difficulté ce soir face aux Ducks d'Anaheim (2-1). 
En lire plus...

17 novembre 2018 à 0h48

Marché de Noël : trois raisons de s’y rendre!

Alors que les premiers flocons e neige tombaient sur Toronto, le traditionnel Marché de Noel du quartier de la Distillerie ouvrait ses portes avec...
En lire plus...

16 novembre 2018 à 16h30

Le Beaujolais Nouveau est arrivé au Ricarda’s

Ricarda's
La Fédération Tricolore a réuni une centaine de Français, francophones et francophiles autour d'un cassoulet ce jeudi soir au Ricarda's (angle Peter et Front)...
En lire plus...

16 novembre 2018 à 15h36

Un conservatisme anglo régressif, mésadapté, ignorant

Assemblée de la francophonie de l’Ontario
L'Ontario français vient de reculer de 20 ans
En lire plus...

16 novembre 2018 à 13h03

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur