«Si ces murs pouvaient parler»: une exploration urbaine

Mariage forcé de l’industriel et de la nature à la galerie de l'AFT

Fasciné par les espaces vides

Colin Savage et ses photographies d'espaces abandonnés.


16 mars 2018 à 10h00

Un lieu abandonné peut-il avoir une seconde vie? C’est la question à laquelle souhaite répondre Colin Savage, photographe de la Saskatchewan fasciné par les espaces vides.

L’exposition Si ces murs pouvaient parler, jusqu’au 12 avril à la galerie Pierre Léon de l’Alliance française de Toronto, nous plonge dans la vie du mobilier urbain et nous invite au mariage forcé de l’industriel et de la nature.

Une vision poétique de l’abandon

La peinture pèle, le fer rouille, le plafond s’effondre, le lichen se propage… La nature reprend ses droits et colonise l’urbain. L’environnement fabriqué par l’homme succombe finalement aux forces naturelles.

Ce déclin graduel paraît mélancolique et beau dans l’objectif du photographe. Les photos nous évoquent un sentiment de sérénité alors qu’elles traitent de l’abandon.

Les murs se déshabillent
Les murs se déshabillent

De Détroit à Toronto, l’oeil aguerri de Colin Savage nous fait découvrir des lieux abandonnés par l’homme et nous invite à questionner notre rapport au temps.

Une salle de classe rongée par le temps, une église dont le toit s’est effondré, une piscine vide… Les invités sont poussés à s’imaginer la vie d’un espace avant l’abandon.

À travers ses photos, il veut nous montrer «ce que les gens ont fait dans ces lieux et ce qu’il en reste». Une occasion pour le spectateur de se remémorer les lieux qu’il a lui-même abandonné. Cette exposition est une aubaine pour se replonger dans la mémoire d’endroits dans lesquels on a vécu.

Explorateur de l’urbain

Cet artiste est un passionné. Son père lui met un appareil photo dans les mains à l’âge de 6 ans. Depuis, il photographie ce qui l’entoure et plus particulièrement les paysages urbains.

En photographiant l’urbain, il cherche à mettre en valeur la beauté architecturale d’un lieu et à révéler la puissance des lignes et de la profondeur.

Lichen
Le lichen envahit les marches des escaliers

«J’ai toujours été fasciné par les vieux immeubles, curieux de voir ce qu’il y a derrière les portes», explique-t-il à L’Express.

Vivre de cette passion n’est pas sans coût. Il faut faire de longues recherches sur Internet pour trouver des pépites urbaines et bien souvent, les lieux sont interdits au public, donc «il y a un peu d’aventure pour s’introduire dans les bâtiments»…

Le goût de l’ancien

Également musicien, ses deux arts s’alimentent et se complètent. «J’ai l’habitude de jouer avec des instruments d’époque pour faire résonner la musique», nous raconte-t-il.

En photographie, il va aussi mobiliser un matériel ancien. En utilisant un vieil appareil photo, il y a peu de place sur la pellicule et ainsi, «on fait en sorte que chaque photo compte».

Finalement, le photographe a le goût l’ancien. «Au Canada, nous n’avons pas de vieux bâtiments. On détruit l’ancien pour faire du neuf. Ce n’est pas comme en Europe où on a plein de vieilles églises qui témoignent d’un temps ancien», se désole Colin Savage.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Gilets jaunes: une culture de dévalorisation du travail

La montée du mouvement des «gilets jaunes», c’est l’aboutissement d’un demi-siècle de complaisance envers une culture de dévalorisation du travail.
En lire plus...

11 décembre 2018 à 15h00

Le Prix Rosa Parks à l’AFO

L’AFO a reçu le 10 décembre à Québec le Prix du 105e anniversaire de Rosa Parks.
En lire plus...

11 décembre 2018 à 13h00

Le nouveau service Accès Tout Antidote

Avec la parution d’Antidote 10, Druide a introduit le service Accès Tout Antidote, ou service ATA, qui permet de maximiser l'utilisation du célèbre correcteur...
En lire plus...

11 décembre 2018 à 11h00

L’amour nous aveugle

Jean E. Pendziwol
Une aînée aveugle et une jeune femme délinquante se croisent, puis s’entraident dans une maison de retraite du Nord ontarien.
En lire plus...

11 décembre 2018 à 9h00

Seuls sur leur île: contacter ou ne pas contacter?

La mort d’un jeune Américain, tué par les habitants d’une île qu’il rêvait «d’évangéliser», a relancé un vieux débat.
En lire plus...

11 décembre 2018 à 7h00

Nouveau duo à la tête de Viamonde

Sylvie Landry et Pierre Girouard ont été élus présidente et vice-président du Conseil scolaire Viamonde.
En lire plus...

10 décembre 2018 à 16h30

Le Baron de Lahontan, témoin essentiel de la Nouvelle-France

Yves Breton Un Canadien errant
Spécialiste de l'histoire des grands personnages «méconnus ou inconnus», Yves Breton publie Un Canadien errant, la biographie de Louis Armand de Lom d'Arce, Baron...
En lire plus...

10 décembre 2018 à 15h00

Événements et anniversaires en 2019

Plusieurs événements et quelques anniversaires de taille nous attendent l’an prochain.
En lire plus...

10 décembre 2018 à 13h00

Découverte de la Tour CN, l’une des merveilles du monde moderne

Tour CN
Du haut de ses 533.33 mètres, la Tour CN a été jusqu'en 2009 le plus grand édifice au monde. Offrant une vue unique sur...
En lire plus...

10 décembre 2018 à 11h00

Les Fêtes commencent avec Les voix du coeur!

L'ensemble vocal Les voix du coeur offrira son spectacle des Fêtes le samedi 15 décembre à 14h30 dans l’église du Sacré-Coeur.
En lire plus...

10 décembre 2018 à 9h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur