«Si ces murs pouvaient parler»: une exploration urbaine

Mariage forcé de l’industriel et de la nature à la galerie de l'AFT

Fasciné par les espaces vides

Colin Savage et ses photographies d'espaces abandonnés.


16 mars 2018 à 10h00

Un lieu abandonné peut-il avoir une seconde vie? C’est la question à laquelle souhaite répondre Colin Savage, photographe de la Saskatchewan fasciné par les espaces vides.

L’exposition Si ces murs pouvaient parler, jusqu’au 12 avril à la galerie Pierre Léon de l’Alliance française de Toronto, nous plonge dans la vie du mobilier urbain et nous invite au mariage forcé de l’industriel et de la nature.

Une vision poétique de l’abandon

La peinture pèle, le fer rouille, le plafond s’effondre, le lichen se propage… La nature reprend ses droits et colonise l’urbain. L’environnement fabriqué par l’homme succombe finalement aux forces naturelles.

Ce déclin graduel paraît mélancolique et beau dans l’objectif du photographe. Les photos nous évoquent un sentiment de sérénité alors qu’elles traitent de l’abandon.

Les murs se déshabillent
Les murs se déshabillent

De Détroit à Toronto, l’oeil aguerri de Colin Savage nous fait découvrir des lieux abandonnés par l’homme et nous invite à questionner notre rapport au temps.

Une salle de classe rongée par le temps, une église dont le toit s’est effondré, une piscine vide… Les invités sont poussés à s’imaginer la vie d’un espace avant l’abandon.

À travers ses photos, il veut nous montrer «ce que les gens ont fait dans ces lieux et ce qu’il en reste». Une occasion pour le spectateur de se remémorer les lieux qu’il a lui-même abandonné. Cette exposition est une aubaine pour se replonger dans la mémoire d’endroits dans lesquels on a vécu.

Explorateur de l’urbain

Cet artiste est un passionné. Son père lui met un appareil photo dans les mains à l’âge de 6 ans. Depuis, il photographie ce qui l’entoure et plus particulièrement les paysages urbains.

En photographiant l’urbain, il cherche à mettre en valeur la beauté architecturale d’un lieu et à révéler la puissance des lignes et de la profondeur.

Lichen
Le lichen envahit les marches des escaliers

«J’ai toujours été fasciné par les vieux immeubles, curieux de voir ce qu’il y a derrière les portes», explique-t-il à L’Express.

Vivre de cette passion n’est pas sans coût. Il faut faire de longues recherches sur Internet pour trouver des pépites urbaines et bien souvent, les lieux sont interdits au public, donc «il y a un peu d’aventure pour s’introduire dans les bâtiments»…

Le goût de l’ancien

Également musicien, ses deux arts s’alimentent et se complètent. «J’ai l’habitude de jouer avec des instruments d’époque pour faire résonner la musique», nous raconte-t-il.

En photographie, il va aussi mobiliser un matériel ancien. En utilisant un vieil appareil photo, il y a peu de place sur la pellicule et ainsi, «on fait en sorte que chaque photo compte».

Finalement, le photographe a le goût l’ancien. «Au Canada, nous n’avons pas de vieux bâtiments. On détruit l’ancien pour faire du neuf. Ce n’est pas comme en Europe où on a plein de vieilles églises qui témoignent d’un temps ancien», se désole Colin Savage.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Trouvée dans nos crottes : la solution aux pénuries de sang

transfusion
On pourrait transformer tous les groupes sanguins en O
En lire plus...

20 septembre 2018 à 7h00

Chrystine Brouillet, gourmande et fin gourmet

livre
L’amitié se bonifie comme les grands crus pour la romancière la plus prolifique du Québec
En lire plus...

19 septembre 2018 à 17h00

Ambiance parisienne au Coq of the Walk

Liverpool- PSG
Après ceux de l’Équipe de France, qui avaient fêté la victoire, les supporters parisiens ont assisté à une défaite de leur équipe 3-2 contre...
En lire plus...

19 septembre 2018 à 13h50

Le tournoi de golf Gilles-Barbeau rapporte 16 500 $ à CAH

CAH
Un événement généreux sous un soleil radieux
En lire plus...

19 septembre 2018 à 11h44

Le rappeur français Orelsan a appris les bases à ses fans

Concert Orelsan
Le rappeur français Orelsan a pu constater lundi soir au Phoenix Theatre de Toronto à quel point il était populaire outre-Atlantique.
En lire plus...

19 septembre 2018 à 9h00

Non, les étirements après l’entraînement ne réduisent pas les courbatures

exercices, sports
L’une des méthodes dont les effets bénéfiques ont été observés est l’immersion dans un bain d’eau glacée.
En lire plus...

19 septembre 2018 à 7h00

Montée de l’anti-bilinguisme au Nouveau-Brunswick

élections 24 septembre 2018
Les francophones n'ont rien à gagner et tout à perdre des élections de lundi prochain
En lire plus...

18 septembre 2018 à 15h59

Le Centre francophone veut ralentir le roulement du personnel

555 Richmond Ouest, 3e étage
Assemblée générale optimiste après une année de démissions et de restructuration.
En lire plus...

18 septembre 2018 à 13h33

Un match complètement fou entre Toronto FC et Los Angeles Galaxy

Toronto FC - Los Angeles Galaxy
Le Toronto FC accueillait Los Angeles Galaxy ce samedi soir dans son antre du BMO Field pour une rencontre décisive dans la course aux...
En lire plus...

18 septembre 2018 à 12h00

Hommage à la «robe Dôme» d’Iris van Herpen au ROM

Stylianos Pangalos
Le musée a accueilli le réalisateur Stylianos Pangalos et l'architecte Philip Beesley pour une ciné-conférence sur le thème de l'art, de la mode et...
En lire plus...

18 septembre 2018 à 11h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur